Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2010 > Courses et résultats > 1e étape Vuelta al Pais Vasco : Tous les plans sont à refaire

1e étape Vuelta al Pais Vasco : Tous les plans sont à refaire

lundi 5 avril 2010

Enorme travail de l’équipe tout au long de l’étape. Beñat Intxausti termine 10e. Samuel Sanchez perd 1’39"... "Surprise" : Igor Gonzalez de Galdeano analyse la situation.


Alejandro Valverde (Caisse de Epargne) a remporté la 1e étape de la 50e édition de la Vuelta al Pais vasco, sur un parcours de 152 km autour de Zierbena et avec 5 ascensions sur le tracé, dont la dernière (Las Calizas, 2e cat) était située à 19 km de l’arrivée. Le premier coureur à passé la ligne d’arrivée était Oscar Freire (Rabobank), mais les juges ont sanctionné sa trajectoire pendant le sprint et il a été déclassé.

L’équipe Euskaltel Euskadi a réalisé une grande course tout au long de la journée, assumant dès le début le contrôle de la course. Dès le départ, une échappée s’est constituée et l’équipe d’Igor Gonzalez de Galdeano a pris la tête du peloton pour marquer le rythme et contrôler l’avance des échappés jusqu’à ce qu’ils soient rattrapés.

Les 30 derniers kilomètres de course ont été très nerveux, et toutes les équipes ayant un candidat aux premières places au général ont travaillé à fond pour placer leur leader. Dans ce travail, les oranges ont aussi fait un excellent travail, entourant Samuel Sanchez à tout instant. Dans la montée de Las Calizas quelques uns des hommes forts de la courses ont attaqué et le leader orange, Samuel Sanchez, n’a pas réussi à passer au sommet avec les meilleurs. Beñat Intxausti et Ivan Velasco y sont parvenus, et ils ont été brillants. Beñat a fait partie du petit groupe qui s’est disputé la victoire et il a terminé en 10e position, dans le même temps que le vainqueur. Ivan Velasco s’est arrêté pour tenter de minimiser la perte de temps du Champion Olympique, qui est finalement arrivé avec 1’39 de retard.

Déclarations de Samuel Sanchez :

"J’arrivais en bonne forme sur ce tour, avec l’intention de lutter jusqu’à la fin pour la victoire au général. Paris-Nice et le Critérium International se sont bien passés, dans les deux j’ai terminé dans les 5 premiers du général. Mais aujourd’hui, je n’étais pas bien et dans la deuxième partie de Putxeta, je n’ai pas pu suivre les meilleurs. J’ai zigzagué jusqu’au sommet et ensuite, j’ai tenté de minimiser la perte de temps. C’est ça le cyclisme, ce ne sont pas des mathématiques, et des fois les choses ne se passent pas bien, c’est le cas aujourd’hui, et il faut savoir l’assimiler. On n’est qu’au début et on peut encore lutter pour d’autres objectifs. Se lamenter ne sert à rien".

Déclarations de Beñat Intxausti :

"L’équipe a été phénoménale, nous avons assumé la responsabilité de la course et nous avons fait un travail magnifique. Moi, j’ai eu à travailler dans la montée de Las Calizas pour mettre un bon rythme. Malheureusement, Samu n’était pas dans un de ses meilleurs jours, je ne sais pas si c’est parce que ça a été le premier jour de vraie chaleur, je ne sais pas... La sélection s’est faite et j’ai vu que Samu n’était pas là, et avec Velasco, nous avons tenté de ralentir la course en sautant dans les roues de Purito, Valverde, Schleck qui attaquaient. A un kilomètre et demi de l’arrivée, un groupe d’une vingtaine de coureurs nous a repris et il était impossible de disputer le sprint avec les coureurs qui étaient présents. Il faut être prudent, dans ce tour sont présents beaucoup des meilleurs coureurs mondiaux. C’est sûr que je me suis senti bien, j’ai eu de bonnes sensations, mais il reste des étapes très compliquées et il faut avancer au jour le jour. J’ai très envie de faire les choses bien et j’ai le moral, mais je n’ai jamais eu autant de responsabilités. Ce que je peux assurer, c’est que nous donnerons le maximum.

C’était incroyable d’être avec les chefs dans Las Calizas. J’ai eu un bon jour. Les montées comme celle d’aujourd’hui me vont bien. Il y a un gros dénivelé. C’est pour les coureurs légers. Je ne vais pas pour autant me mettre à planer pour ce qui s’est passé aujourd’hui. Je sais qu’il y a d’excellents coureurs sur cette course. Leader d’Euskaltel Euskadi ? Je ne sais pas. Il reste beaucoup à parcourir. Mais j’accepte la responsabilité".

Déclarations d’Igor González de Galdeano :

"L’équipe a réalisé un grand travail. Nous avons pris la décision de contrôler la course dès le départ parce que nous avions confiance en notre leader. Samu est arrivé en forme, nous étions très optimistes et nous l’avons montré avec notre attitude, mais malheureusement, il a eu un passage à vide et maintenant, il faut repenser la course. Beñat est arrivé dans le premier groupe et il devra se battre avec les premiers du général, et les chances de gagner une ou plusieurs étapes restent intactes. Je répète, je donne la note maximale à l’équipe, mais nous n’avons pas pu obtenir la victoire que je crois sincèrement que nous avions méritée".

Surprise

Je veux démarrer ces lignes en félicitant mes coureurs pour l’énorme travail qu’ils ont produit lors de l’étape de Zierbena, début de la Vuelta al Pais Vasco. Euskaltel Euskadi était à sa place. Dès le premier kilomètre nous prenons la décision de contrôler la course parce que nous étions persuadés que nous avions un leader près pour viser le plus haut dans la course à domicile. Nous avons su travailler et contrôler le déroulement de la journée. Et même, en milieu d’étape, Samuel est descendu à la voiture et nous a dit qu’il était dans un jour assez bon et que ses co-équipiers paraissaient très bien.

La surprise est arrivée dans le final, quand Samu, notre Champion Olympique, n’a pas pu être avec les meilleurs. Au premier regard, je vois deux explications possibles. La première, ce serait qu’il a eu une mauvaise journée à cause des allergies, c’était le premier jour de chaleur, etc. La seconde, ce serait qu’il n’est pas arrivé en forme sur ce tour. La seconde ne me convient pas. Je connais bien Samu, et lui se connait encore mieux, bien-sûr. En analysant tant son état que sa trajectoire cette saison, il était optimiste. Même quand il n’a pas pu être au mieux physiquement, il a toujours terminé au courage. Du coup, je penche pour la première solution, c’est une personne allergique et c’est peut-être cela, la cause de son passage à vide, nous devrons l’analyser.

Je répète, je donne un 20/20 à l’équipe, parce qu’ils tous travaillé pour Samu et ils ont montré du caractère pour contrôler la course en faveur de notre leader. Ce qui arrive, c’est que quand le n°1 ne gagne pas, le travail réalisé auparavant ne brille pas. Et ce n’est pas juste.

Il faut valoriser l’attitude d’Ivan Velasco. Il était avec Beñat dans le groupe de tête. Regardez ! Nous avions deux coureurs dans un groupe de 8, avec les meilleurs ! Ivan a pris la décision de s’arrêter pour attendre Samuel. Une décision intelligente, courageuse et bien choisie. Et que dire de Beñat Intxausti ? Il vient de fêter ses 24 ans. Sans doute, hier, a-t-il franchi le premier pas vers un grand futur de cycliste. Chaque chose en son temps.

Qu’est-ce qui a changé pour Euskaltel Euskadi après la première étape ? Et bien que pour le général, maintenant nous avons Beñat. Les chances de gagner une ou plusieurs étapes restent intactes. Je ne peux pas nier que nous avons pris un gros coup, parce que tous les coureurs étaient très motivés pour travailler pour Samu, convaincus que nous aspirions à la victoire. Mais nous sommes en bonne forme et nous devons montrer notre orgueil.

Igor González de Galdeano, manager général d’Euskaltel Euskadi

Classement :

1º VALVERDE, Alejandro CAISSE 3.57.58
2º FREIRE, Óscar RABOBANK m.t.
3º LE MEVEL, Christophe Française des Jeux m.t.
10º INTXAUSTI, Beñat EUSKALTEL EUSKADI m.t.
28º VELASCO, Iban EUSKALTEL EUSKADI a 1.39
31º OROZ, Juan Jose EUSKALTEL EUSKADI m.t.
38º SÁNCHEZ, Samuel EUSKALTEL EUSKADI m.t.
74º MARTÍNEZ, Egoi EUSKALTEL EUSKADI a 2.40
76º PEREZ, Ruben EUSKALTEL EUSKADI m.t.
115º TXURRUKA, Amets EUSKALTEL EUSKADI a 9.08
142º PÉREZ, Alan EUSKALTEL EUSKADI m.t.

Portfolio

1ª etapa Vuelta al País Vasco : Présentation de l'équipe 1e étape Vuelta al Pais Vasco : Samuel Sanchez au départ 1ª etapa Vuelta al País Vasco : Ivan Velasco 1e étape Vuelta al Pais Vasco : Amets Txurruka et Alan Perez 1e étape Vuelta al Pais Vasco : Alan Perez 1ª etapa Vuelta al País Vasco : Gros travail d'équipe 1e étape Vuelta al Pais Vasco : Juanjo Oroz 1ª etapa Vuelta al País Vasco : Samuel Sanchez 1ª etapa Vuelta al País Vasco : Amets Txurruka 1ª etapa Vuelta al País Vasco : Egoi Martinez 1ª etapa Vuelta al País Vasco : Juanjo Oroz 1ª etapa Vuelta al País Vasco : Ruben Perez 1ª etapa Vuelta al País Vasco : Egoi Martinez 1ª etapa Vuelta al País Vasco : Alan Perez 1ª etapa Vuelta al País Vasco : Beñat Intxausti

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com