Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2010 > Interviews et infos diverses > Jonathan Castroviejo : "Monter sur le podium tous les jours c’est bien. (...)

Jonathan Castroviejo : "Monter sur le podium tous les jours c’est bien. Surtout sur une course ProTour"

dimanche 28 mars 2010

A 22 ans, et pour sa première année en orange, Jonathan Castroviejo montera sur le podium final de la Volta a Catalunya, en tant que vainqueur du classement général des sprints intermédiaires. Interview.


- Gara : Quelle différence vois-tu entre les épreuves UCI ProTour et le calendrier d’Orbea de l’année dernière ?

- Jonathan : La principale différence est que ça va plus vite. Ensuite, ça dépend des courses, mais ici, il y a plus de pression, plus de sérieux et une plus grosse organisation de la part des équipes. En janvier, j’avais couru le Down Under, mais la Volta a un niveau plus élevé par son parcours, même si en Australie ça roulait assez vite. Pour moi, la grosse différence cette année, c’est que chez Orbea, nous avions une autre façon de courir. J’étais un des leaders et Alvaro me gardait toujours pour le final. Maintenant, c’est complètement différent, je dois prendre les échappées. Pour arriver à gagner à ce niveau, tu dois d’abord apprendre sur tous les terrains et te battre pour prendre les échappées, disputer les sprints...

- Gara : Et peu de coureurs professionnels ont gagné 3 courses en 2009...

- Jonathan : L’année dernière, j’étais continental. Ce n’est pas facile de gagner des courses, mais en étant régulier tout au long de l’année... Si je suis bien, j’arrive à monter, je suis tout-terrain, rapide et je me considère comme un spécialiste, entre guillemets, du contre la montre. Je dois continuer à m’améliorer, j’aime les chronos et après, à voir où je peux aller en montant. Avec le temps, mon objectif est, vu que je suis assez rapide, de tenter de m’améliorer dans les montées, suffisamment pour passer les cols et arriver dans un petit groupe où je pourrais disputer les sprints.

- Gara : Quel bilan fais-tu de la Volta a Catalunya et de ce maillot des sprints intermédiaires ?

- Jonathan : Pour moi, c’est très positif. J’ai assez bien passé les chronos et, même si je ne venais pas trop optimiste vu que j’avais eu une gastro-entérite, c’était un prologue assez technique et je m’en suis bien sorti. Dans les 3 jours suivants, je suis parti dans 2 échappées et ça c’est bon, en plus, ça m’a permis d’assurer ce maillot des sprints intermédiaires et je suis très content. La clé était dans la première étape, quand nous sommes partis dès le départ à 2 et que 2 autres coureurs tentaient de nous rejoindre. Nous avons accéléré parce que c’est toujours mieux de se répartir les points à 2 plutôt qu’à 4. Nous avons du accélérer à fond pour ne pas qu’ils nous reprennent. Ca a été un effort étonnant pour prendre le maillot, mais je suis jeune et pour n’importe quelle équipe, monter sur le podium tous les jours est assez bien. Et encore plus sur une course UCI ProTour.

- Gara : Quelles sont les prochains rendez-vous à ton calendrier et où voudrais-tu avoir ton meilleur niveau cette saison ?

- Jonathan : Après la Volta, je courrai le Tour de Castilla y Leon, le Tour de Picardie, le Tour du Luxembourg et le Tour de Suisse. J’aimerais être bien au mois de mai. L’objectif est d’être au mieux de ma forme de fin avril à début juin et je crois que le Tour de Romandie peut bien me réussir, parce que le Tour de Suisse est plus dur.

Traduit d’un article en espagnol, paru sur gara.net


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com