Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2008 > Interviews et infos diverses > Interview de Samuel Sanchez

Interview de Samuel Sanchez

mardi 6 mai 2008

Après la victoire dans le contre la montre de Llanes, où en est-il de sa préparation pour le Tour de France 2008 ? Quelles sont ses impressions ? Comment se sent-il ?


Traduction d’extraits d’une interview de Samu dans "Fuera de Juego" (Radio Euskadi), le 5 mai 2008 :

- Fuera de Juego (FDJ) : Samuel Sánchez, tu as le regard fixé sur les objectifs les plus attractifs du l’année, mais ça, c’est pour dans quelques mois. En chemin, tu remporte des victoires, comme celle que d’hier, à Llanes, ça veut dire que ta préparation est en bonne voie, non ?

- SAMU : Oui, elle est en bonne voie, surtout en contre la montre. Je pense que dans le Tour, on perd ou on gagne beaucoup de places au général sur un contre la montre, et je pense qu’il faut être très compétitif à ce niveau là. Nous sommes venus à cette Vuelta a Asturias pratiquement uniquement pour disputer le contre la montre. [...] Nous ne sommes pas encore dans une condition physique suffisante pour lutter avec des gens de ce niveau [les coureurs de Aluminios LA-MSS] en montagne, mais bon, il reste devant nous deux mois de très dur travail.

- FDJ : Peut-on dire alors que vous avez rempli votre objectif sur cette Vuelta a Asturias, en gagnant sur la seconde partie hier, et que les 2 journée qui restent vous ne serez pas à l’avant, dans les premières positions ?

- SAMU : Moi, personnellement, je pense qu’iGor, Miguel et le reste de l’équipe du corps technique, nous sommes très satisfait de la journée d’hier. Nous sommes partis dans les pires conditions possibles, avec beaucoup de pluie et à l’arrivée, nous avons un temps de 19:51 je crois ; Ca fait une moyenne de 52km/h, sur un contre la montre individuel pratiquement plat avec quelques bosses et pour nous, c’est très bon. Moi, je pense qu’on a fait ce pourquoi nous étions venus. A partir de là, on va continuer à accumuler des jours de compétition, prendre le rythme dans les jambes, s’accrocher et moment, puis se laisser distancer. Je pense qu’il y a des gens sur cette Vuelta qui vont très vite, qui ont montré dès le premier jour qu’ils sont venus pour gagner la course sans laisser de possibilités aux autres et je crois que ce ne serait pas très malin de faire un test en montagne maintenant quand il reste 2 mois avant le Tour. [...]

- FDJ : En juillet, tu vas tenter d’être dans les meilleures conditions possibles pour disputer le Tour de France. Concernant la préparation, tout marche comme prévu ?

- SAMU : Oui, je crois que tout va bien. Nous avons centré toute la préparation sur le Tour de France. Nous savons ce que cela représente, puisque cela suppose ne pas courrir des courses où les autres années nous avions des succès quasiment assurés comme la Vuelta al Pais Vasco qui est très importante pour nous, mais nous allons tout doucement vers la France, vers le Tour. Il reste 2 mois et la progression va crescendo, nous n’aurons aucun pic de forme avant, du coup, il n’est pas possible de trop courir. Il faut y aller tranquillement, tout doucement, en faisant de petits tests comme celui du chrono d’hier, qui sont 20mn d’effort. Ce n’est pas comme une étape dure comme celle de demain où il faut être à fond pendant 5 heures, en grimpant 3 cols au dénivelé comparable à ceux du Tour. Mais je crois que tout va bien sur la route de la préparation. Le corps humain n’est pas comme une voiture de formule 1 où tu sais que si tu accélère et que tu changes de vitesse elle passe à 300. Du coup, nous verrons dans les courses françaises si nous nous sommes trompés ou non et nous verrons si sur les courses à venir nous nous fixons un objectif ou un autre. A cet instant, je suis optimiste, je suis centent et je crois que tout se passe bien.

Lire l’interview en intégralité (en espagnol)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com