Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2009 > Courses et résultats > Tour de France 2e journée de repos : journée tranquille dans les (...)

Tour de France 2e journée de repos : journée tranquille dans les Alpes

lundi 20 juillet 2009

Programme classique pour une journée de repos. Déclarations d’Igor Gonzalez de Galdeano, Mikel Astarloza, Igor Anton et Amets Txurruka.


L’équipe cycliste Euskaltel Euskadi a profité de la 2e journée de repos du Tour de France à Martigny, ville suisse située au pied de l’ascension vers Verbier. Une journée tranquille au cours de laquelle les hommes de Miguel Madariaga ont pris le petit-déjeuner à 9h30, ils ont roulé pendant 2 heures et sont passés à table à 14h. Après le repas, il se sont offert une réconfortante sieste ainsi qu’un massage dans le but de récupérer le maximum d’énergie possible en vue de la dernière semaine du Tour, qui semble très attractive avec deux étapes dans les Alpes, un chrono et l’ascension finale du Mont Ventoux.

Déclarations d’Igor Gonzalez de Galdeano :

"Alberto Contador a montré lors des étapes d’Arcalis et de Verbier qu’il est le plus fort de la course. Hier, il a fait une différence notable et il a pris le maillot jaune. Astana ne dépense pas beaucoup de forces et prend la maillot jaune, ainsi que la seconde et la 4e place, ce n’est pas mal... Nous, nous faisons une bonne course. La course se passe bien et notre attitude combative est visible. Le maillot d’Egoi a été une belle récompense, mais sincèrement, je pense que nous méritons plus et nous travaillerons pour cela. L’équipe est bien physiquement et moralement. Maintenant, des étapes compliquées se présentent et nous devrons jouer nos atouts. Igor Anton va mieux et c’est un coureur qui a déjà gagné dans des épreuves du niveau dela Vuelta a España, du Tour de Romandie, ou du Tour de Suisse".

Déclarations de Mikel Astarloza :

"J’arrive à la dernière semaine avec de bonnes sensations. En plus, la journée de repos de redonne ce souffle nécessaire pour affronter la troisième semaine avec plus de forces. Nous faisons preuve d’une grande combativité, mais nous n’obtenons pas la victoire d’étape. Le maillot de la montagne d’Egoi a été une récompense, mais nous voulons plus et nous ne nous en satisfaisons pas. Nous devons continuer sur ce chemin et remporter une victoire d’étape. Personnellement, les Alpes m’ont toujours bien réussi et demain j’espère avoir récupérer et être en bonnes conditions. Il nous reste 4 étapes pour remporter une victoire et nous devons tout donner pour l’obtenir".

Déclarations d’Igor Anton :

"A dire vrai, cette journée de repos arrive à point pour reprendre un peu d’air. Jusqu’ici, les choses ne se sont passées comme je le voulais, mais à Verbier je me sentais déjà un peu mieux. Cette course est différente, il y a beaucoup de tension et même pour prendre une échappée, il faut être un grand coureur et beaucoup se battre. Ce rythme cause beaucoup de dégâts et le corps s’en ressent. Il reste des étapes importantes et nous verrons si nous sommes dans de bonnes conditions pour faire quelque chose de beau".

Déclarations d’Amets Txurruka :

"Jusqu’ici, nous marchons assez bien et nous affrontons la dernière ligne droite du Tour très motivés. Nous essaierons de continuer à prendre les échappées, c’est un des chemins qui mènent à la victoire d’étape qui nous échappe. Il faudra continuer à essayer. La fatigue commence à se faire sentir, l’étape de Verbier à été très dure pour moi, mais la journée de repos atténue les souffrances. Des parcours propices aux échappées se profilent, nous verrons comment il nous iront et si nous continuons à être aussi présents en course".

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com