Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2009 > Interviews et infos diverses > Miguel Madariaga : "Cette année aura lieu le décollage définitif d’Igor (...)

Miguel Madariaga : "Cette année aura lieu le décollage définitif d’Igor Anton"

samedi 23 mai 2009

Miguel Madariaga parie sur la grande promesse d’Euskaltel Euskadi lors de sa dernière saison en tant que Manager Général de l’équipe.


- Blog Correo Digital (BCD) : L’année a bien commencé avec la victoire de Koldo Fernández de Larrea au Portugal.

- Miguel Madariaga : Ce qui est sûr, c’est que c’est arrivé à un bon moment. L’équipe a travaillé dur et elle le méritait. Cette victoire a donné confiance à tout le monde.

- BCD : Et Koldo, comment l’a-t-il vécu, lui qui a eu du mal à accumuler les victoires l’année dernière ?

- Miguel Madariaga : Nous avons parié sérieusement sur lui. De fait, nous avons recruté un lanceur, Urtasun. Je suis sûr que cette année, il va réussir.

- BCD : C’est la Vuelta, l’autre grand pari ?

- Miguel Madariaga : La Vuelta est une compétition où nous avons déjà eu un podium. Samuel Sanchez a fait une grande course en 2007 et nous pensons qu’il peut recommencer.

- BCD : Vous pensez pouvoir faire quelque chose sur le Tour, en ayant mis comme leader un cycliste sans grand palmarès ?

- Miguel Madariaga : Dans l’absolu, oui. Mikel Astarloza connait bien la course. Egoi Martinez aussi et il a déjà brillé sur une étape du Tour.

- BCD : La régularité d’Haimar Zubeldia vous manquera sur le Tour ?

- Miguel Madariaga : Nous gardons une grande affection pour Haimar, mais maintenant il faut regarder devant nous.

- BCD : Le futur pourrait porter le nom d’Igor Anton ?

- Miguel Madariaga : Sans aucun doute. C’est la grande inconnue, mais tôt ou tard, il explosera. Et cette année peut être celle de son décollage définitif. Igor sera sur le Tour et qui sait si là-bas arrivera son moment...

- BCD : Cette saison est très intéressante avec le retour d’Armstrong, de Basso.

- Miguel Madariaga : Mon favori pour le Tour est Contador. Le Tour te donne et t’enlève tout et c’est sûr qu’Armstrong luttera pour la victoire. Basso aussi, mais il est moins méthodique. J’ai moins confiance en Landys. Quant aux favoris des précédentes éditions, ils viendront en second plan.

- BCD : Que penses-tu de la fusion de la Vuelta al Pais Vasco et de l’Euskal Bizikleta ?

- Miguel Madariaga : Maintenant nous avons moins de jours de compétition en Euskadi, mais une course plus solide. C’est que la crise nous coûte à tous. Heureusement, chez Euskaltel, nous avons une bonne organisation et une bonne réserve de coureurs pour nous nourrir dans le futur.

- BCD : Et penses-tu de ce qui arrive à Valverde ?

- Miguel Madariaga : Il semble que cette histoire n’ait pas de fin. Ce n’est pas sensé que le comité d’un pays quelconque puisse sanctionner un coureur pour des faits remontant à plusieurs années.

Traduit d’un article en espagnol paru sur blogs.elcorreodigital.com


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com