Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2009 > Interviews et infos diverses > Retour du repérage des étapes pyrénéennes du Tour de France 2009

Retour du repérage des étapes pyrénéennes du Tour de France 2009

dimanche 17 mai 2009

Mikel Astarloza et Igor Anton rentrent satisfaits des deux jours passés dans les Pyrénées pour reconnaître les parcours de la 7e et de la 8e étape du Tour.


Les cyclistes d’Euskaltel Euskadi, Mikel Astarloza et Igor Anton, ont terminé leur visite pyrénéenne au cours de laquelle ils ont reconnu les étapes du Tour de France qui auront lieu les 10 et 11 juillet.

Vendredi, ils ont vu les passages les plus délicats de la 7e journée de la Grande Boucle qui ira de Barcelonne au col d’Ordino Arcalis (224 km). Mikel Astarloza et Igor Anton ont réalisé un entrainement de 5 heures et demi couvrant 170 km du parcours, dont le Port d’Oliana.

Igor Anton disait de la montée d’Ordino Arcalis que "c’est un col assez long et c’est peut-être de là que vient sa difficulté. En plus, c’est une étape de plus de 220 km et la distance pèsera dans les jambes. Le fait que ce soit la première étape de haute montagne est aussi un facteur qu’il faut prendre en compte. La première partie du col est la plus exigeante, après le dénivelé diminue un peu. Mais je répète, c’est une ascension dure et elle commencera la sélection en course".

Samedi, ils ont reconnu pendant 3 heure et demi, presque 100 km des 176 qui les attend lors de la 8e étape du Tour, entre Andorre la Vieille et Saint-Girons. Les deux cyclistes d’Euskaltel Euskadi ont monté les cols d’Envalira, le Col de Port et le Col d’Agnès, les principales difficultés montagneuses du tracé. Du sommet de cette dernière ascension jusqu’à l’arrivée, il restera 44 km.

Pour Mikel Astarloza, les étapes d’Ordino et de Saint-Girons "seront des journées importantes dans le déroulement du Tour de France. C’est compliqué de parler d’étapes décisives, il restera encore beaucoup d’étapes à courir, mais ce seront deux journées importantes, qui conditionneront le déroulement de l’épreuve et qui seront sélectives. Nous revenons satisfaits du travail réalisé pendant ces deux jours, à vélo et en voiture nous avons reconnu les deux itinéraires intégralement et nous savons maintenant ce qui nous attends".


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com