Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2009 > Courses et résultats > Klasika Primavera : Il n’a manqué que la victoire

Klasika Primavera : Il n’a manqué que la victoire

dimanche 12 avril 2009

L’équipe Euskaltel Euskadi anime la course tout au long de la journée et 3 oranges terminent dans le premier groupe. Egoi Martinez n’est battu au sprint que par Valverde. Il répond à quelques questions.


Euskaltel Euskadi a réalisé une grande course lors de la 55e édition de la Klasika Primavera, mais n’a pas obtenu la récompense du triomphe dans le sprint final disputé sur l’avenue Nafarroa (Navarre) d’Amorebieta-Zornotza. Alejandro Valverde (Caisse d’Epargne) a privé un grand Egoi Martinez de sa première victoire en cette saison 2009. Le mérite du cycliste orange est majeur, puisqu’il vient de s’attribuer le maillot des sprints intermédiaires et le prix de la combativité sur la Vuelta alPais Vasco. Mikel Astarloza quatrième et Gorka Verdugo huitième ont été les autres membres d’Euskaltel Euskadi à arriver dans le premier groupe, seulement composé de 12 unités.

La course est allée très vite dès le départ et les échappées n’ont pas été nombreuses en raison du fort rythme imprimé. La première aventure sérieuse s’est formée peu avant le ravitaillement et elle était formée par López Gil, Agnoli, Aranzazu, Jufre, Vorganov, Ratti , Aznar, Ruiz de Erentxun d’Orbea et le grimpeur d’Euskaltel Euskadi Igor Antón, qui faisait son retour à la compétition après la Vuelta a Castilla y Leon. La Caisse d’Epargne a contrôlé de bout en bout la tête du peloton et n’a pas autorisé que l’avance dépasse la minute et demi.

Les différents passages par les côtes de Muniketas (2e Cat) et Autzagane (3e Cat) ont fait que ce groupe d’échappés a perdu des unités jusqu’à ce que restent seuls Ratti, Vorganov, Ruiz de Erentxun et Antón. Euskaltel Euskadi est passée à l’offensive et a lancé à l’avant Amets Txurruka et Iñigo Landaluze qui ont rejoint l’échappée. Le group de six avec une majorité orange a commencé la dernière ascension de Muniketas avec quasiment 30" d’avance sur le peloton où se sont alliées la Caisse d’Epargne et la Lampre. Avec l’envie de tenter leur chance jusqu’au bout, Txurruka et Landaluze sont partis seuls dans la montée d’Autzagane, mais le rythme des principaux favoris au triomphe a été irrésistible et ils ont été neutralisés avant le sommet.

Après plusieurs attaques, 12 coureurs de grand niveau se sont présentés ensemble à Amorebieta-Zornotza, parmi lesquels on soulignera Alejandro Valverde, Damiano Cunego, Joaquín Rodríguez, Angel Vicioso, Frank Schleck et Ezequiel Mosquera, en plus de ceux d’Euskaltel Euskadi : Gorka Verdugo, Egoi Martínez et Mikel Astarloza. Dans la dernière ligne droite, Egoi Martinez a réalisé un sprint puissant qui lui a permis de prendre la 2e place, seulement battu par Valverde. Astarloza est resté à une demi-roue de la troisième place sur le podium. Le classement de la montagne est revenu à Eriz Ruiz de Erentxun.

Traduit d’un article en espagnol paru sur fundacioneuskadi.com

Petite interview d’Egoi Martinez :

- Diario de Navarra (DN) : Encore une fois second, il n’y a pas moyen.

- Egoi : Et oui, il y a toujours quelqu’un qui arrive au moment le plus inopportun, mais à Amorebieta, c’était quasiment inespéré.

- DN : Valverde a gagné...

- Egoi : Et c’est normal, c’est très difficile de surprendre Valverde sur ce genre d’arrivée, il n’a pas l’habitude d’échouer, mais on a essayé quand-même.

- DN : Quelle lecture fais-tu de cette semaine ?

- Egoi : Très bonne, je crois que j’ai fait un saut en qualité cette année. Je prends le départ des courses avec une autre mentalité, avec confiance en mes possibilités et ça change beaucoup de choses.

- DN : Maintenant, les classiques.

- Egoi : Je sais que je suis dans un bon moment et j’aimerais faire de belles choses. Je n’ai pas le niveau pour gagner, mais terminer entre la 5e et la 10e place serait comme gagner pour moi.

- DN : Et après, le Tour.

- Egoi : Oui, cette année l’équipe n’y va pas avec un leader clair et il y aura des chances pour tous.

Traduit d’un article en espagnol paru sur diariodenavarra.es

Classement :

1º Alejandro Valverde (Caisse d’Epargne) en 4:04:58
2º Egoi Martínez (Euskaltel-Euskadi) m.t.
3º Jose Herrada (Contentpolis AMPO) m.t.
4º Mikel Astarloza (Euskaltel-Euskadi) m.t.
8º Gorka Verdugo (Euskaltel-Euskadi) m.t.
13º Aitor Hernández (Euskaltel-Euskadi) à 33
14º Jonathan Castroviejo (Orbea) à 39
18º Iván Velasco (Euskaltel-Euskadi) m.t.
19º Mikel Nieve (Euskaltel-Euskadi) m.t.
28º Jorge Azanza (Euskaltel-Euskadi) m.t.
31º Iñigo Landaluze (Euskaltel-Euskadi) m.t.
34º Miguel Mínguez (Orbea) m.t.
38º Amets Txurruka (Euskaltel-Euskadi) m.t.
64º Eriz Ruiz de erentxun (Orbea) à 4.18
65º Beñat Urain (Orbea) m.t.
68º Ricardo García (Orbea) à 6.22
69º Eneko Echeverz (Orbea) m.t.
78º Igor Antón (Euskaltel Euskadi) à 10.32
86º Aitor Olano (Orbea) à 11.09

Portfolio

Klasika Primavera : Egoi Martinez et Gorka Verdugo se protègent de la (...) Klasika Primavera : Mikel Nieve Klasika Primavera : Aitor Hernandez Klasika Primavera : Jorge Azanza Klasika Primavera : Egoi Martinez Klasika Primavera : Roberto Laiseka était venu encourager les (...) Klasika Primavera : Amets Txurruka et Iñigo Landaluze Klasika Primavera : Amets Txurruka et Iñigo Landaluze Klasika Primavera : L'échappée avec 3 oranges et 1 Orbea Klasika Primavera : Egoi Martinez Klasika Primavera : Egoi Martinez Klasika Primavera : Sprint Klasika Primavera : le podium Klasika Primavera : Egoi Martinez sur le podium

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com