Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2009 > Courses et résultats > G.P. Miguel Indurain : Euskaltel Euskadi anime la course, mais ne s’impose (...)

G.P. Miguel Indurain : Euskaltel Euskadi anime la course, mais ne s’impose pas

samedi 4 avril 2009

Les oranges ont été très offensifs tout au long de la journée et présents dans toutes les échappées. Malheureusement, la chute d’une moto dans le final, empêche Egoi Martinez de tenter sa chance à l’arrivée.


David de la Fuente (Fuji Servetto) a remporté le G.P. Miguel Indurain, disputé sur 198 km, avec 7 cols répertoriés sur le tracé, en plus de 4 passages par la côte d’Ibarra qui ne comptaient pas pour le prix de la montagne. Euskaltel Euskadi a adopté, dès le départ d’Estalla, une tactique offensive, cherchant à faire la sélection, mais finalement, la victoire s’est jouée au sein d’un groupe de 25 unités. Samuel Sanchez s’est retiré lors du ravitaillement, après avoir ressenti de petites douleurs à son genou gauche. L’équipe de Miguel Madariaga a pris cette décision afin que le Champion Olympique arrive dans les meilleures conditions à la Vuelta al Pais Vasco.

Jorge Azanza, Iñaki Isasi et Alan Perez ont été les premiers oranges à lancer la course. Une fois remuée par les incessantes attaques, c’est Mikel Astarloza qui s’est inséré dans un groupe de 6 coureurs, où figurait aussi Romain Sicard (Orbea). Insatisfait de cette situation, Igor Gonzalez de Galdeano a donné un tour de vis et a envoyé Alan et Ruben Perez à l’attaque. De cette accélération est née l’échappée d’un puissant quartet au sein duquel Euskaltel Euskadi comptait Gorka Verdugo. Associé à Botcharov, Efimkin et Kreuziger, Gorka est resté en tête de course jusqu’à 10 km de la ligne.

La Caisse d’Epargne a pris le commandement du peloton durant toute l’épreuve et finalement un groupe de 25 coureurs est arrivé au bas des décisives rampes du Puy. Euskaltel Euskadi avait Egoi Martinez au sein de ce groupe. Mais le coureur orange a été gêné par la chute d’une moto au moment décisif. Il a été obligé de changer sa trajectoire dans une exigeante rampe et il a perdu toute chance d’arriver avec les premiers. C’est très regrettable, vu qu’Egoi est dans un grand moment de forme et qu’il espérait figurer parmi les meilleurs en haut du Puy.

Classement :

1º DE LA FUENTE, David FUJI-SERVETTO 5:09:05
2º KOLOBNEV, Alexander TEAM SAXO BANK m.t.
3º WEGMANN, Fabian TEAM MILRAM m.t.
18º MARTINEZ, Egoi EUSKALTEL-EUSKADI à 0.23
39º HERNANDEZ, Aitor EUSKALTEL-EUSKADI à 1.46
47º VELASCO, Ivan EUSKALTEL-EUSKADI à 2.18
53º VERDUGO, Gorka EUSKALTEL-EUSKADI à 7.15
57º PEREZ, Alan EUSKALTEL-EUSKADI à 7.40
58º AZANZA, Jorge EUSKALTEL-EUSKADI à 7.40
71º MINGUEZ, Miguel ORBEA à 8.19
75º ASTARLOZA, Mikel EUSKALTEL-EUSKADI à 9.02
76º SICARD, Romain ORBEA à 12.48
77º OLANO, Aitor ORBEA à 12.48
78º LARRALDE, Joseba ORBEA à 12.48

Portfolio

GP Miguel Indurain : Gorka Verdugo GP Miguel Indurain : Samu et C. Sastre GP Miguel Indurain : Mikel Astarloza GP Miguel Indurain : Alan Perez GP Miguel Indurain : Alan et Ruben Perez GP Miguel Indurain : Ruben Perez GP Miguel Indurain : Samu et Egoi GP Miguel Indurain : Samuel Sanchez GP Miguel Indurain : Samuel Sanchez GP Miguel Indurain : Gorka Verdugo GP Miguel Indurain : Egoi Martinez GP Miguel Indurain : Ruben Perez GP Miguel Indurain : Alan Perez et Iñaki Isasi GP Miguel Indurain : Mikel Astarloza et Romain Sicard GP Miguel Indurain : l'équipe a été omniprésente GP Miguel Indurain : Alan Perez sur le podium GP Miguel Indurain : Egoi Martinez sur le podium

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com