Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2009 > Courses et résultats > Milan San Rémo : Course remarquable d’Euskaltel Euskadi

Milan San Rémo : Course remarquable d’Euskaltel Euskadi

samedi 21 mars 2009

Aitor Galdos, 7e, déclare : "vu comment s’est déroulé la course, et avec les jambes que j’avais, je pense que j’avais de sérieuses chances de monter sur le podium".


Mark Cavendish (Team Columbia) a remporté la 100e édition de Milan San Remo, la première des grandes classiques de la saison. Cavendish a imposé sa spectaculaire pointe de vitesse pour récupérer dans les derniers mètres l’avance qu’avait prise Heinrich Haussler (Cervelo) sur le groupe de tête, avec une puissante attaque. Le sprinter allemand a du s’incliner pour quelques centimètres. Thor Hushovd (Cervelo) a terminé 3e.

Euskaltel Euskadi a réalisé un remarquable Milan San Remo, qui se solde par une excellente septième place d’Aitor Galdos et une omniprésence d’Egoi Martinez dans les moments décisifs de la Classicissima. Il a constamment été placé en tête de course dans les moments déterminants de l’épreuve. Egoi a fait toute la montée de la Cipressa en 4e position, résistant au rythme sélectif imposé par Michelle Scarponi (Serramenti). Ensuite, dans le Poggio, il a été parmi les premiers à répondre au violent démarrage de Davide Rebellin (Serramenti) et il n’a pas cédé un mètre jusqu’au sommet.

A l’arrivée, c’est son co-équipier Aitor Galdos qui a pris la relève. Il est remonté dans le groupe d’une trentaine d’unités qui s’est présenté à San Remo et à l’arrivée il s’est classé 7e. Aitor expliquait sa course sur la classique du centenaire : "J’ai eu de bonnes sensations pendant toute la journée, comme toute l’équipe en général. Nous avons bien travailler, et s’il n’y avait pas eu la chute, d’Iñigo Landaluze aurait aussi été dans le groupe de tête avec Egoi et moi. Avec deux équipiers, l’arrivée aurait peut-être pris une autre tournure pour nous. Au départ de Milan j’aurais signé pour être 7e, mais vu comment s’est déroulé la course, et avec les jambes que j’avais, je pense que j’avais de sérieuses chances de monter sur le podium".

"Les sensations dans la partie finale ont été très bonnes, mais dans la dernière ligne droite, il y a eu quelques embardées, je me suis retrouvé enfermé et j’ai perdu toute chance de remonter quelques places. Sprinter deux fois dans une épreuve de ce genre est très compliqué. Cavendish et Haussler se sont montrés supérieurs, mais je suis convaincu que j’avais les forces pour monter sur le podium, et ça, dans une course comme Milan San Remo, c’est inoubliable. C’est dommage, je garde le côté positif du bon visage que nous avons donné en vue de nouveaux défis" concluait Aitor.

La mauvaise nouvelle du jour a été la chute d’Iñigo Landaluze dans la sinueuse descente de la Cipressa. Selon le premier diagnostic réalisé en Italie, il souffre d’une distension du ligament acromio-claviculaire de la clavicule gauche, sans lésion osseuse. A son arrivée à Bilbao, Iñigo passera un nouvel examen médical pour déterminer le traitement adapté.

Classement :

1º Mark Cavendish Team Columbia 6:42:45
2º Heinrich Haussler Cervelo m.t.
3º Thor Hushovd Cervelo m.t.
7º Aitor Galdos Euskaltel - Euskadi a 0.02
25º Egoi Martínez Euskaltel-Euskadi m.t.
122º Ivan Velasco Euskaltel - Euskadi a 8.05
123º Koldo Fernandez de Larrea Euskaltel - Euskadi m.t.
157º Andoni Lafuente Euskaltel - Euskadi a 12.16

Portfolio

Milan San remo : Koldo suit Lance Milan San Remo : Juanjo Oroz à l'attaque

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com