Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2009 > Interviews et infos diverses > Mikel Nieve : "J’aiderai à fond les leaders de l’équipe et je donnerai toutes (...)

Mikel Nieve : "J’aiderai à fond les leaders de l’équipe et je donnerai toutes mes forces"

samedi 10 janvier 2009

Nouvelle recrue de l’équipe Euskaltel Euskadi 2009, Mikel Nieve revient sur sa saison passée au sein d’Orbea Oreka SDA et présente ses espoirs pour la saison à venir.


- Orbea : Avant toute chose, félicitations, Mikel. Maintenant que la saison touche à sa fin, comment résumerais-tu la dernière année de l’Orbea Oreka SDA ?

- Mikel : Je crois que la saison a été plutôt bonne. Notre travail était d’être combatifs et de nous faire remarquer sur les courses, et on peut dire que nous avons été bons en ce sens.

- Orbea : D’après toi, qu’est-ce qu’Orbea Oreka SDA a le plus appris cette année ?

- Mikel : Nous avons appris beaucoup pendant la saison, particulièrement à travailler avec et pour l’équipe, ainsi qu’à rester dans le peloton, ce qui est parfois assez difficile. On peut dire que pendant toute la saison nous avons commis quelques erreurs, mais je crois que nous avons été assez bons.

- Orbea : Qu’est-ce que tu soulignerais d’Orbea Oreka SDA ?

- Mikel : C’est une équipe où je me suis senti à l’aise. C’est vrai qu’elle soigne beaucoup ses coureurs et fait tout ce qui est en son pouvoir pour l’épanouissement de ses cyclistes. Bien sûr c’est à chacun de travailler pour y parvenir, mais Orbea Oreka SDA nous donne des avantages pour atteindre cet objectif.

- Orbea : Qu’attendais-tu de la saison ?

- Mikel : Notre objectif quand on est chez Orbea Oreka SDA c’est de passer chez Euskaltel Euskadi. J’ai commencé la saison avec beaucoup de motivation et dans l’intention de profiter du saut depuis l’équipe Caja Rural pour me mesurer à des professionnels et ainsi grandir et m’améliorer.

- Orbea : Tu t’es bien placé cette année (meilleur cycliste de Navarre sur le grand prix Miguel Indurain, dixième du championnat d’Espagne, troisième sur le Cinturó de l’Empordà, douzième sur la Klasika Primavera d’Amorebieta et quinzième de la Euskal Bizikleta, pour donner quelques exemples). Lequel de ces résultats as-tu particulièrement apprécié ?

- Mikel : Les victoires d’Estella et Amorebieta sont très spéciales, car je ne m’attendais pas à un si bon résultat. En plus j’étais chez moi, ce qui fait encore plus plaisir.

- Orbea : À ceux qui se demandent comment est le cycliste Mikel Nieve, qu’est-ce que tu répondrais ?

- Mikel : Je crois que je me défends très bien dans les montées, c’est le terrain que je maîtrise le mieux. Par contre, je reconnais que je dois m’améliorer sur le plat.

- Orbea : Qu’attends-tu de ta première année chez Euskaltel Euskadi ?

- Mikel : Les courses auxquelles je vais participer à partir de maintenant seront de premier niveau, mon souhait est donc de m’intégrer petit à petit à la catégorie. Ce qui est clair c’est que je vais aider au mieux les leaders de l’équipe, ce sont eux qui finissent par tirer les marrons du feu, et je m’efforcerai au maximum.

- Orbea : Qu’aimes-tu le plus d’Euskaltel Euskadi ?

- Mikel : Je soulignerais l’image de battante que l’équipe a donné une année de plus. Elle n’a pas gagné tout ce qu’elle le méritait, mais ses coureurs se sont battus jusqu’au bout. On ne peut pas leur demander plus.

- Orbea : Comment as-tu démarré dans le monde du cyclisme ?

- Mikel : J’ai donné mes premiers coups de pédale à dix ans à l’école de Leiza (Navarre). Ensuite j’ai rejoint le club cycliste de la commune, et de là je suis entré dans l’équipe Caja Rural avant de passer chez Orbea Oreka SDA.

- Orbea : Quelles sont tes idoles dans ce sport ?

- Mikel : Ma plus grande idole a toujours été Miguel Indurain, pas seulement parce qu’il est de chez moi, mais aussi parce que j’ai donné mes premiers coups de pédale alors qu’il triomphait et je m’en suis toujours inspiré. Il y a actuellement de très bons cyclistes dans le peloton, mais si je ne devais en garder qu’un, je choisirais Contador.

- Orbea : Rêvons un peu : maintenant que tu vas entrer en plein dans les grands tours, sur quel podium aimerais-tu grimper ?

- Mikel : En fait, je pense que j’aurai trop de travail à m’adapter à la catégorie pour pouvoir penser à de possibles victoires (rire), mais je serais particulièrement content de gagner un tour du Pays Basque, car c’est une course d’ici, les gens y tiennent beaucoup et la vivent à fond.

Article paru sur orbea.com


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com