Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2009 > Interviews et infos diverses > Igor Gonzalez de Galdeano : "objectif 2009"

Igor Gonzalez de Galdeano : "objectif 2009"

mardi 6 janvier 2009

Lors de la présentation du nouveau maillot 2009, Igor Gonzalez de Galdeano définit les objectifs de l’équipe pour cette saison et évalue leurs chances de réussite.


Les visages des coureurs étaient assez expressifs. Ils montraient le froid ambiant qui régnait sur leur lieu habituel de travail, Derio, lors du premier entrainement collectif de l’année auquel ont participé la majorité des coureurs et qui a aussi servi à essayer les nouvelles tenues.

Tous ont travaillé, sauf Samuel Sanchez, Igor Anton et Aïtor Galdos qui récupèrent de leurs blessures. Igor Gonzalez de Galdeano n’a aucun doute sur le fait que chacun récupèrera : "Ils suivent les processus normaux en rapport avec les blessures subies. Il n’est pas pour autant question de courir maintenant. Nous sommes au début de la saison et nous avons du temps. L’important c’est qu’ils récupèrent en de bonnes conditions".

Igor Gonzalez de Galdeano et son équipe ont planifié au millimètre la nouvelle saison, avec une idée très claire du but recherché. Il y a eu des modifications dans les calendriers des coureurs. "Samuel Sanchez va se centrer sur la Vuelta al Pais Vasco et sur la Vuelta a España. Mikel Astarloza, nous voulons qu’il soit à fond au Tour et au Dauphiné Libéré. Igor Anton aussi doit arriver bien pour le Tour", explique Igor.

Astarloza va avoir un début de saison plus tranquille que les autres années. Le changement va être dans le fait que son meilleur moment de forme devra arriver au mois de juin avec le Dauphiné Libéré, avant le Tour.

Pour les classiques de début de saison, il a confiance en Egoi Martinez et Gorka Verdugo : "Dans les classiques, en plus de Samuel Sanchez, Verdugo et Egoi, nous avons espoir en Ruben Perez. Ce sont des coureurs solides qui doivent faire cette première partie de la saison dans de bonnes conditions".

Il y a 5 coureurs, Mikel Nieve, Javier Aramendia, Jorge Azanza, Aitor Galdos et Iñigo Landaluze qui vont commencer la saison avec beaucoup de kilomètres dans les jambes, avec Samuel et Gorka : "A part ces 7 coureurs qui ont avancé leur préparation, le reste de l’équipe va reculer d’un mois sa mise au point. Les coureurs auront plus de jours de compétition en général".

Plus de courses à domicile

La moyenne par coureur va approcher les 80 jours de course, "surtout pour les vétérans comme Samuel Sanchez, Mikel Astarloza, Egoi Martinez ou Ruben Perez, qui sont des hommes totalement formés". En 2008, le coureur qui a eu le plus grand nombre de jours de compétition, fut Mikel Astarloza, avec 82. Samuel Sanchez a couru 62 jours. Les aspirations d’Igor Gonzalez de Galdeano de font aucun doute : "Nous voulons gagner la Vuelta al Pais Vasco avec Samuel Sanchez ou au moins lutter pour y parvenir. Nous voulons aussi nous centrer davantage sur les courses qui ont lieu chez nous, ce qui est compliqué si on doit faire tout le calendrier ProTour. Cette année, nous allons mieux nous recentrer pour aligner des équipes plus compétitives".

Le Tour de France et la Vuelta a España sont deux autres objectifs, mais avec des ambitions différentes : "Sur le Tour, plus que de chercher une place dans les 10 premiers, nous allons envoyer une équipe la plus combative possible pour essayer de gagner des étapes. Et à la Vuelta, nous allons jouer avec Samuel Sanchez que je vois comme un sérieux candidat à la victoire finale. Samuel peut affronter les autres candidats au général".

Un autre cadeau qu’il espère de la part de ses coureurs, c’est un saut qualitatif pour plusieurs d’entre eux. Ce son des coureurs qui arrivent à maturité physique : "Amets Txurruka, Alan Perez, Ruben Perez, entre autres, sont des coureurs qui peuvent donner plus d’eux-même. En tout cas la trajectoire qu’ils suivent le montrent et j’espère que cette saison sera la leur".

Il reste un autre homme au sein de la formation qui est habitué à gagner, Koldo Fernandez de Larrea, qu’il vont protéger du mieux possible dans la limite de leurs possibilités. Igor assure que qu’ils veulent que "tant Pablo Urtasun que Sergio De Lis, Isasi et Markel Irizar le protègent dans les arrivée. C’est un gagneur, il l’a déjà montré. Nous allons essayer que ces victoires aient lieu, par exemple, sur la Vuelta a España ou dans d’autres courses de haut niveau. Je pense qu’il est capable de gagner dans ce type d’épreuves".

L’Euskaltel Euskadi 2009 est une équipe ou continue à prédominer la jeunesse, même si il y a aussi un bon groupe de vétérans qui savent parfaitement comment fonctionne le monde du cyclisme.

Sans Giro, Tour d’Allemagne, Vuelta a Valencia et quelques autres courses qui pourraient disparaître du calendrier, Euskaltel Euskadi va se centrer sur des courses où ses possibilités de briller sont plus importantes, concentrant ses efforts sur des lieux où ils allaient antérieurement par pure diplomatie. L’équipe est optimiste, ou au moins c’est ce qui semblait être hier à Derio.

Traduit d’un article en espagnol paru sur diariovasco.com


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com