Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2008 > Interviews et infos diverses > Soufflerie de San Diego : le travail a commencé

Soufflerie de San Diego : le travail a commencé

mercredi 3 décembre 2008

Pendant 5 heures, Samu et Mikel ont roulé sur la plateforme de la soufflerie à la recherche d’améliorations.


Les coureurs d’Euskaltel Euskadi, Samuel Sanchez et Mikel Astarloza ont revêtu leurs maillots, ce mardi, dans les installations du San Diego Air & Space Technology Center. Pendant 5 heures, Samu le matin et Mikel l’après-midi, ils ont roulé sur la plateforme de la soufflerie cherchant les améliorations qui leur permettront de gagner quelques secondes lors des chronos.

Les sensations de Samuel Sanchez qui se rend pour la seconde fois à San Diego, étaient inégalables. "Nous avons beaucoup roulé sur le vélo, essayant diverses positions des bras, modifiant la hauteur, avec plusieurs matériels... Depuis le travail que nous avions fait en 2007 nous partions d’une base aérodynamique très bonne et je suis sûr que maintenant je peux l’améliorer". L’ingénieur d’Orbea, Iñaki Agorte, était élogieux envers les caractéristiques et le travail de Samu : "Samuel a de l’expérience en soufflerie, il connait la méthode de travail et les progrès entre l’année dernière et aujourd’hui sont évidents".

L’expérience était nouvelle pour Mikel Astarloza qui, après avoir posé de nombreuses questions la veille, est monté hier sur son Ordu avec l’intention de donner le meilleur de lui-même et de découvrir les sensations que donnent la soufflerie. "J’étais très bien sur le vélo. Comme Samu, j’ai roulé pendant 4 heures et demi, dans différentes positions et en changeant de matériel. En fait, l’expérience est nouvelle pour moi et elle sera très bénéfique pour les courses contre la montre".

"Mikel a déjà une très bonne position sur le vélo, mais il peut l’améliorer. Nous avons recueilli ses résultats et maintenant, il faut les analyser, il reste beaucoup de travail", disait l’ingénieur d’Orbea.

Le projet AIZE d’Orbea

Le projet AIZE d’Orbea (Aerodinamic Investigation Zone for Euskaltel-Euskadi by Orbea) mis en route en 2007 vit une nouvelle étape dnas la recherche de savoirs et l’innovation appliquée à la bicyclette. "Je crois que le travail que réalisent Orbea et Euskaltel Euskadi au travers du projet AIZE est d’une grande valeur. Les installations sont exceptionnelles et je considère que c’est très important d’être à la base de l’innovation", déclarait Samuel Sanchez.

Mikel Astarloza pour sa part, souhaite connaître les résultats de ses tests. "Je veux voir comment se traduit ce que nous avons fait et l’appliquer à ma façon de rouler, je suis sûr que nous trouverons des choses à améliorer. Le projet AIZE me parait réellement intéressant, parce qu’il poursuit un travail qui nous apporte innovation, connaissance et, sans doute, des secondes en course".

"A travers ce projet, les deux équipes créent de la valeur. Orbea acquiert la connaissance pour l’appliquer aux vélos et les coureurs d’Euskaltel Euskadi améliorent leurs postures sur leurs machines. C’est un pas de plus dans ce travail conjoint que nous avons mis en marche avec la naissance d’Euskaltel Euskadi" relevait l’ingénieur Iñaki Agorte.

Mercredi matin, l’équipe Orbea et Euskaltel Euskadi réalisera les derniers tests en soufflerie et recevra la presse américaine.

Portfolio

San Diego : Samu sur la plateforme de la soufflerie San Diego : Mikel Astarloza sur la plateforme de la soufflerie

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com