Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2008 > Interviews et infos diverses > Jon Odriozola quittera l’équipe Euskaltel Euskadi en fin de saison

Jon Odriozola quittera l’équipe Euskaltel Euskadi en fin de saison

jeudi 2 octobre 2008

Communiqué officiel de l’équipe et réactions dans la presse où Jon Odriozola s’exprime.


Communiqué de l’équipe Euskaltel Euskadi :

L’équipe cycliste Euskaltel Euskadi continue ses préparatifs pour la saison 2009. L’annonce de l’arrêt de Jon Odriozola comme directeur sportif de la formation orange a déclenché les rumeurs. Jon Odriozola a reçu une proposition qui ne le satisfaisait pas et il a décidé d’abandonner l’équipe.

Igor Gonzalez de Galdeano, secrétaire technique, assumera au premier plan la responsabilité de la direction sportive de l’équipe présidée par Miguel Madariaga. Ainsi, en plus de ses fonctions actuelles d’adjoint au manager, Gonzalez de Galdeano sera directeur sportif d’Euskaltel Euskadi. Il partagera avec Gorka Gerikagoitia la plus grande responsabilité technique. Ils pourront compter sur le soutien d’une équipe de direction formée par Xabier Carbayeda, Josu Larrazabal et Alex Diaz. La Fondation Cycliste Euskadi ne recrutera personne.

De plus, la Fondation Cycliste Euskadi souhaite affirmer clairement qu’Alvaro Gonzalez de Galdeano gardera la fonction de responsable de l’équipe continentale Orbea Oreka SDA. Le travail avec les jeunes cyclistes de cette formation est la base qui nourrit l’équipe première et Alvaro Gonzalez de Galdeano réalise Alvaro Gonzalez de Galdeano réalise un grand travail dans ce domaine, vital pour la survie du projet cycliste, et il bénéficie de la pleine confiance de Miguel Madariaga.

Dans la presse :

Jon Odriozola ne dirigera plus Euskaltel Euskadi en 2009. Après avoir marqué son époque chez Orbea pendant 2 ans, il est devenu, pour 2 années supplémentaires, directeur sportif d’Euskaltel Euskadi. Il a dirigé l’équipe sur de nombreuses courses, surtout à l’étranger, Giro d’Italia, Tirreno-Adriatico, Tour de Suisse, etc. Cette saison, il était sur la Vuelta a España où l’équipe a fait preuve d’un très bon niveau, montrant une attitude agressive en course. Il est apprécié par les coureurs, pour sa façon de diriger, sa vision de la course, mais aussi sur le plan personnel. "Quand tu passes dans de temps, tu apprends beaucoup de choses. Je préfère me souvenir du positif et surtout du comportement des coureurs qui à tout moment ont assimilé tout ce que je leur ai transmis. Je remercie aussi le soutien que j’ai reçu des supporters" déclare-t-il.

Avant la Vuelta a España, une proposition lui a été faite, mais il a préféré attendre la fin de l’épreuve pour débuter les négociations. L’équipe voulait le garder, mais la proposition de renouvellement qui lui a été faite ne l’a pas satisfait."C’est dommage que je ne puisse pas continuer, mais c’est comme ça. Ca ne me plait pas, mais m’y étais préparé. Quand on a les idées claires sur ce que l’on veut et qu’on ne l’obtient pas, il faut assumer le fait que ce genre de choses peuvent arriver" a reconnu Jon Ordriozola. e son côté, Miguel Madariaga esplique que "ce qu’il nous demandait pour continuer était impossible à assumer. L’année prochaine, nous aurons un budget plus que limité et nous ne pouvons pas aller où il souhaitait". De fait, la composition de l’équipe va se réduire à 21 ou 22 coureurs et le calendrier sera lui aussi affecté : "nous ferons moins de courses" a averti Madariaga. Jon Odriozola analyse la négociation : "Je peux avoir mes idées et me tromper, mais je ne suis pas idiot. J’airais aimé rester dans l’équipe de chez moi. Même si les deux parties semblaient opposées, nous voulions continuer ensemble, mais il a été démontré que ce n’est parfois pas suffisant. Il arrive un moment où tu défends ton intérêt et si on ne te donne pas ce que tu veux, tout se casse".

Son avenir professionnel est en suspend. Il a eu quelques contacts en Italie, mais rien n’a abouti. Il n’écarte pas l’idée de se désengager du cyclisme si personne ne lui propose quelque chose d’intéressant.

Ce week-end, lors du Tour de Vendée, Jon Odriozola dirigera pour la dernière fois la formation orange. "Ce sera quelque chose de spécial" affirme-t-il.

Traduit de passages de trois articles parus sur elcorreodigital.com (du 2 oct.), diariovasco.com et elcorreodigital.com (du 3 oct.)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com