Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2008 > Courses et résultats > 19e étape Vuelta a España : échappée de Ruben Perez et Ivan Velasco

19e étape Vuelta a España : échappée de Ruben Perez et Ivan Velasco

vendredi 19 septembre 2008

Victoire de David Arroyo. Déclarations d’Ivan Velasco, Egoi Martinez, Jon Odriozola et Igor Gonzalez de Galdeano.


David Arroyo (Caisse d’Epargne) en remporté en solitaire la 19e étape de la Vuelta a España, disputée sur 145,5 km entre Las Rozas et Segovia, avec les cols de Navacerrada (1e Cat) et Navafria (1e Cat) à mi-parcours. La journée a été marquée par une échappée de 12 coureurs, parmi lesquels Euskaltel Euskadi avait 2 représentants, Ivan Velasco et Ruben Perez qui finalement a été 8e à l’arrivée. Les premiers au général se sont attaqués dans la montée de Navafria, mais Alberto Contador (Astana) a défendu sans problème le maillot jaune. Le cycliste d’Euskaltel Euskadi, Egoi Martinez, occupe la 8e place au classement général et il tentera de défendre cette place demain dans la chrono-escalade de Navacerrada, sur 17,1 km.

Déclarations d’Ivan Velasco :

"L’équipe encore une fois est à sa place, nous avons été une fois de plus présents dans l’échappée. Il s’est créé un groupe de 12 coureurs où nous étions, Ruben et moi. Nous nous sommes assez bien entendus, mais derrière la Caisse d’Epargne avait beaucoup d’intérêts à contrôler et ils ne nous ont pas donné beaucoup de marge. Nos chances de victoire, c’était de loin et nous avons essayé, mais ça n’a pas été possible. Je me suis senti assez bien pendant toute la Vuelta et j’ai essayé d’en profiter, mais remporter une étape est très compliqué".

Déclarations d’Egoi Martinez :

"Demain, c’est la chrono-escalade, j’essaierai de défendre la 8e place. C’est le dernier examen et j’aimerais terminer parmi les premiers, mais il arrivera ce qui arrivera et je partirai content de cette Vuelta. J’ai été maillot jaune pendant 4 jours et ça c’est inoubliable. Ce qui est dommage, c’est la chute d’Igor Anton qui, s’il n’était pas tombé, aurait été avec les meilleurs de la course et aurait réalisé une grande Vuelta a España. Je pense que l’équipe a répondu après l’accident d’Igor et tous les jours nous avons été protagonistes, bien dans les échappées, bien pour préparer le sprint de Koldo Fernandez de Larrea".

Déclarations de Jon Odriozola, directeur sportif :

"Nous sommes à nouveau à notre place et nous avons un comportement excellent, mais la victoire nous résiste. L’équipe a fait face tous les jours et je pense que nous aurions mérité une meilleure récompense, vu l’effort réalisé. Maintenant il ne reste plus beaucoup de possibilités, mais j’espère ne pas repartir bredouille de la Vuelta. Que nous obtenions ou pas une victoire, je partirai très satisfait du travail accompli".

Le mot d’Igor Gonzalez de Galdeano :

Chrono-escalade

L’étape qui allait de Las Rozas à Segovia n’a pas présenté d’excessives complications pour les leaders de la course. C’est une journée au cours de laquelle ils ont sûrement passé pas mal de temps à penser à la chrono-escalade de Navacerrada. Un jour compliqué pour la logistique d’une équipe. Avant une journée comme celle de demain, 17 km de lutte contre le chrono, la première chose à faire est un planning qui serve de guide pour toutes les composantes de la formation. On résive les heures de départ des coureurs et en fonction de cela on met en place toute l’expédition.

4 heures avant le début de la course, un mécanicien et un masseur amènent l’autobus de passagers au départ avec les vélos de contre la montre. L’objectif d’être sur place si longtemps à l’avance est de pouvoir choisir le meilleur endroit pour stationner le véhicule, c’est à dire, le plus près possible de la rampe de lancement et à l’ombre. A l’heure de l’échauffement, avoir ces deux facteurs s’apprécie.

Toujours le matin, trois coureurs de l’équipe reconnaissent le parcours à vélo. Ils roulent approximativement une heure et ainsi, ils se font une idée de ce qui les attend. Ils reviennent à l’hôtel et partagent leur expérience avec le reste de l’équipe. En fonction de l’heure de départ, chaque cycliste déjeune avec quelque chose de léger à l’hôtel, trois heures avant son tour sur la rampe de lancement.

Les voitures de l’équipe sortiront de l’hôtel avec un mécanicien, un masseur et deux coureurs, de façon ordonnée jusqu’à arriver à Egoi Martinez, 8e au général et dernier cycliste d’Euskaltel Euskadi à partir. Ce sera une heure et demi avant la course. Arrivés à l’autobus, ils se changeront tranquillement et descendront pour un échauffement de 45 minutes avant le ’top’. Un échauffement spécifique pour les chrono-escalades qui tentera d’éviter la douleur initiale aux jambes.

Quant au résultat, je pense qu’il n’y aura pas de surprise. Contador premier, Leipheimer second et troisième, Sastre. Un scénario qui était déjà écrit à Granada, sans surprise.

Igor Gonzalez de Galdeano, secrétaire technique d’Euskaltel Euskadi

Classement :

1º ARROYO, David Caisse d’Epargne en 3:27:03
2º KIRYIENKA, Vasili Tinkoff à 5
3º NUYENS, Nick Cofidis à 11
8º PÉREZ, Rubén Euskaltel Euskadi à 11
21º MARTÍNEZ, Egoi Euskaltel Euskadi à 11
36º VELASCO, Ivan Euskaltel Euskadi à 26
53º TXURRUKA, Amets Euskaltel Euskadi à 1:34
54º LANDALUZE, Iñigo Euskaltel Euskadi à 1:34
57º ASTARLOZA, Mikel Euskaltel Euskadi à 1:58
125º PÉREZ, Alan Euskaltel Euskadi à 20:05
128º FERNÁNDEZ DE LARREA, Koldo Euskaltel Euskadi à 20:05

Classement général :

1º CONTADOR, Alberto Astana en 77:21:52
2º LEIPHEIMER, Levi Astana à 1:17
3º SASTRE, Carlos Team CSC à 3:41
8º MARTÍNEZ, Egoi Euskaltel Euskadi à 8:56
28º ASTARLOZA, Mikel Euskaltel Euskadi à 43:12
41º PÉREZ, Rubén Euskaltel Euskadi à 57:02
45º TXURRUKA, Amets Euskaltel Euskadi à 1:02:28
51º VELASCO, Ivan Euskaltel Euskadi à 1:07:52
62º LANDALUZE, Iñigo Euskaltel Euskadi à 1:24:21
69º PÉREZ, Alan Euskaltel Euskadi à 1:30:27
94º FERNÁNDEZ DE LARREA, Koldo Euskaltel Euskadi à 2:03:41

Portfolio

19e étape Vuelta : l'échappée avec R. Perez et I. Velasco 19e étape Vuelta : Egoi Martinez, Amets Txurruka et, au fond, Iñigo (...) 19e étape Vuelta : Egoi Martinez, bien placé 19e étape Vuelta : Ruben Perez arrive 8e

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com