Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2008 > Courses et résultats > 17e étape Vuelta a España : Koldo Fernandez 4e au sprint

17e étape Vuelta a España : Koldo Fernandez 4e au sprint

mercredi 17 septembre 2008

Gros travail de l’équipe Euskaltel Euskadi tout au long de la journée. Déclarations de Koldo Fernandez de Larrea, de Jon Odriozola et d’Igor Gonzalez de Galdeano.


Wouter Weylandt (Quick Step) s’est imposé dans la 17e étape de la Vuelta a España, 148,2 km entre Zamora et Valladolid. Le sprinter d’Euskaltel Euskadi, Koldo Fernandez de Larrea, a participé au sprint final et s’est classé 4e. Euskaltel Euskadi a été l’équipe qui a contrôlé et neutralisé l’échappée du jour, composée de Pedro Horrillo (Rabobank) et Jose Ruiz Sánchez (Andalucía Cajasur), mais le sprinter basque n’a pas réussi à couronner ce travail.

Déclarations de Koldo Fernández de Larrea :

"Je suis passé à deux doigts une fois de plus. L’équipe a réalisé un grand travail pendant toute l’étape, nous avons contrôlé les fugitifs et j’ai pris le dernier virage en 3e position. J’ai démarré mon sprint à ma distance, mais je n’ai pas pu remonter. A Burgos et Zaragoza j’avais raté mon placement et aujourd’hui je crois que ce sont les forces qui m’ont manqué, je ne me suis pas senti aussi bien que les jours précédents. Maintenant il reste l’étape de Madrid pour disputer la victoire au sprint. Je continue à avoir confiance en mes possibilités, chaque fois c’est plus difficile, mais je lutterai jusqu’à la fin".

Déclarations de Jon Odriozola, directeur sportif :

" L’équipe a été à sa place et nous continuons à lutter pour obtenir une victoire d’étape. Malgré l’absence d’Igor Anton, nous montrons un très bon niveau. Nous avons toujours un représentant dans l’échappée dans les étapes qui se décident par cette voie, et quand l’option est le sprint, nous appuyons Koldo à fond et nous assumons la responsabilité de la course, comme on l’a vu aujourd’hui. Le comportement des coureurs est très bon et peut-être nous manque-t-il un peu de chance. Nous, nous faisons ce que nous devons faire et nous faisons belle figure. Il nous reste encore des jours avant l’arrivée à Madrid, même si leur nombre réduit à chaque fois".

Le mot d’Igor Gonzalez de Galdeano :

Travail parfait

L’étape de Zamora à Valladolid m’a fait ressentir une énorme satisfaction en tant que secrétaire technique d’Euskaltel Euskadi. Aujourd’hui, je suis très fier du travail réalisé pas les coureurs de l’équipe. Une équipe dans laquelle, peu à peu mais de façon constante, se forment des leaders dans les différents terrains que comprend le cyclisme. Samuel Sanchez, Igor Anton et Koldo Fernandez de Larrea sont un bon exemple de cela. L’équipe s’est adaptée aux caractéristiques de chaque coureur et de chaque tracé. Cette conversion n’est pas facile. Il est évident que Quick-Step se centre sur les sprints. Contador est le centre d’Astana. Euskaltel Euskadi a surmonté l’absence d’un grand grimpeur comme Igor Anton pour se centrer sur un sprinter. C’est un aspect à valoriser à sa juste valeur.

Dans une arrivée massive, il n’y a pas que les forces du lanceur ou de l’équipe en elle-même qui comptent. Il est nécessaire de prendre des risques, de défendre la position face aux coups de coudes et aux cris, en définitive, il faut tout donner pour un co-équipier. A Valladolid, ils l’ont tous fait. De Amets Txurruka, avec la difficulté que représente ce genre de travail pour lui, jusqu’à Mikel Astarloza qui a été le dernier à lancer Koldo jusqu’à l’arrivée. Il est clair que l’objectif principal n’a pas été atteint, Koldo n’a pas pu gagner, mais enfin j’ai vu le sprinter basque bien faire les choses, de manière ordonnée, et disputer un sprint pour de vrai.

Il n’y a pas d’excuses, les autres étaient plus forts. Mais je sais clairement que sans travail bien fait, il n’y aura pas de récompense. C’est sûr que malgré le travail bien fait, je dirais même très bien fait, nous n’avons pas réussi quand-même. Mais j’insiste, Miguel Madariaga, Jon Odriozola, Gorka Gerrikagoitia et moi, nous sommes très satisfaits du travail réalisé.

Igor González de Galdeano, secrétaire technique d’Euskaltel Euskadi

Classement :

1º WEYLANDT, Wouter Quick Step en 3:18:48
2º BRESCHEL, Matti Team CSC m.t.
3º USOV, Alexandre AG2R m.t.
4º FERNÁNDEZ DE LARREA, Koldo Euskaltel Euskadi m.t.
27º PÉREZ, Rubén Euskaltel Euskadi m.t.
30º MARTÍNEZ, Egoi Euskaltel Euskadi m.t.
66º LANDALUZE, Iñigo Euskaltel Euskadi m.t.
84º PÉREZ, Alan Euskaltel Euskadi m.t.
115º ASTARLOZA, Mikel Euskaltel Euskadi à 26
116º VELASCO, Ivan Euskaltel Euskadi à 29
124º TXURRUKA, Amets Euskaltel Euskadi à 1:22

Classement général :

1º CONTADOR, Alberto Astana en 69:53:52
2º LEIPHEIMER, Levi Astana à 1:17
3º SASTRE, Carlos Team CSC à 3:41
8º MARTÍNEZ, Egoi Euskaltel Euskadi à 8:56
29º ASTARLOZA, Mikel Euskaltel Euskadi à 41:10
44º PÉREZ, Rubén Euskaltel Euskadi à 57:02
50º TXURRUKA, Amets Euskaltel Euskadi à 1:01:05
58º VELASCO, Ivan Euskaltel Euskadi à 1:07:26
67º PÉREZ, Alan Euskaltel Euskadi à 1:17:28
84º LANDALUZE, Iñigo Euskaltel Euskadi à 1:28:02
98º FERNÁNDEZ DE LARREA, Koldo Euskaltel Euskadi à 1:43:47

Portfolio

17e étape Vuelta : Euskaltel Euskadi travaille en tête du peloton 17e étape Vuelta : à 100 mètres de la ligne 17e étape Vuelta : le sprint 17e étape Vuelta : le sprint 17e étape Vuelta : le sprint 17e étape Vuelta : le sprint

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com