Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2008 > Interviews et infos diverses > Vuelta, Igor Gonzalez de Galdeano : "Igor aurait gagné l’étape s’il n’était (...)

Vuelta, Igor Gonzalez de Galdeano : "Igor aurait gagné l’étape s’il n’était pas tombé"

dimanche 14 septembre 2008

Interview d’Igor Gonzalez de Galdeano, secrétaire technique d’Euskaltel Euskadi.


- Ciclismo a Fondo (CF) : Comment va se passer la Vuelta a España pour Euskaltel Euskadi après l’abandon d’Igor Anton ?

- Igor Gonzalez de Galdeano (Igor GG) : Les plans changent complètement. Tous nos espoirs reposaient sur lui et le bloc ne se préoccupait que d’Igor Anton et Koldo Fernandez de Larrea dans les étapes qui arrivaient au sprint. Maintenant nous changeons d’attitude, nous allons avoir une philosophie ressemblante à celle que nous avons eu sur le Tour de France, être dans toutes les échappées et être protagonistes. Nous essaierons aussi lors des arrivées à Zamora et Valladolid, de lutter pour la victoire avec Koldo.

- CF : Igor vous avait dit qu’il était bien ?

- Igor GG : Oui, il était très bien. C’est facile de parler après ce qui s’est passé, mais il allait très bien.

- CF : Que se serait-il passé s’il n’y avait pas eu la chute ?

- Igor GG :Moi je crois que c’est lui qui aurait gagné. La surprise de la course s’est qu’il soit tombé. C’est ça la surprise, parce qu’il ne s’est rien passé d’autre que ce qu’on imaginait. D’abord, c’est Contador, et derrière lui Valverde , Sastre, Leipheimer, c’est ce qu’on attendait. La surprise était Igor Anton.

- CF : Il était le seul à pouvoir faire front face à Contador ?

- Igor GG : Oui, il était le seul à pouvoir rester avec lui, sachant que Contador a plus d’expérience et un plus gros palmarès qu’Igor, mais Igor est un cycliste qui monte. Il aurait créé la surprise.

- CF : Tu as pu parler avec lui ?

- Igor GG : Oui, il va bien, même s’il ne peut pas se lever à cause de sa hanche. C’est une blessure qui va le coincer à la maison.

- CF : Il t’a raconté comment il est tombé ?

- Igor GG : Il nous a dit qu’il prenait sa courbe normalement et sa roue avant est partie. Quand j’ai parlé avec lui, il m’a dit qu’il ne voyait pas d’autre explication.

- CF : Si Txurruka n’avait pas roulé dans la montée du Cordal, il aurait pu arriver mieux placé ?

- Igor GG : Oui, mais l’équipe était là pour Anton et pour faire ce travail pour lui. Maintenant il faut changer de mentalité, que chacun tente sa chance.

- CF : Comment part Euskaltel Euskadi en direction de la station de ski de Fuentes de Invierno ?

- Igor GG : Avec l’idée de prendre l’échappée, d’être protagonistes et que l’échappée aille au bout.

Traduit d’un article en espagnol paru sur ciclismoafondo.es


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com