Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2008 > Courses et résultats > 4e étape Vuelta a España : Koldo Fernandez de Larrea est 3e

4e étape Vuelta a España : Koldo Fernandez de Larrea est 3e

mardi 2 septembre 2008

Daniele Bennati s’impose. Déclarations de Koldo Fernandez de Larrea, Igor Anton et Igor Gonzalez de Galdeano.


Daniele Bennati (Liquigas) remporte au sprint la 4e étape de la Vuelta a España, disputée entre Cordoba et Puertollano, sur 170,3 km et des températures proches des 36° C. Le sprinteur d’Euskaltel Euskadi, Koldo Fernandez de Larrea est à nouveau entré dans la lutte pour la victoire et a terminé 3e, derrière Bennati et Tom Boonen (Quick-Step). Une chute à 3,1 km a généré de nombreuses cassures à l’arrivée, mais Euskaltel Euskadi a donné une leçon de concentration et a entré tous ses hommes dans les premiers groupes. Ainsi, Igor Anton, avec son co-équipier Alan Perez a pris 12 secondes à Alberto Contador, Carlos Sastre et Alejandro Valverde.

Demain, mercredi, se dispute le premier contre la montre individuel de la Vuelta, autour de Ciudad Real, sur un tracé pratiquement plat de 42,5 km, idéal pour les spécialistes de cette discipline.

Déclarations de Koldo Fernandez de Larrea :

"Je reparts de Puertollano avec la même sensation que celle que j’avais en quittant Cordoba, je pense que je peux être plus près de la victoire. Je ne me suis pas bien placé et même si je suis bien remonté, il était impossible de rattraper Bennati. Je me sens bien, mais je n’arrive pas à me placer dans de bonnes conditions au bon moment pour pouvoir lutter pour la victoire. Rester derrière Bennati et Boonen n’est pas une consolation. Ce sont deux excellents coureurs et j’ai beaucoup de respect pour leur carrière, mais je suis venu pour gagner une étape et tout ce qui ne sera pas la première place ne me convient pas. Maintenant il ne faut penser qu’à Toledo, journée où il devrait y avoir un sprint et où il faudra à nouveau essayer".

Déclarations d’Igor Anton :

"Demain, c’est le contre la montre de Ciudad Real. Ce n’est pas ma spécialité préférée et en plus le terrain n’est pas adapté à mes caractéristiques. C’est un tracé qui convient assez bien aux spécialistes, où ils pourront emmener un gros braquet. Le point positif c’est que je me sens bien, mieux qu’en 2007, et ça m’encourage. Je n’ai pas sorti la calculatrice, mais si je perds moins de 3 minutes, le bilan sera positif. De toute façon, il faudra voir comment se déroule la journée et je ne veux pas faire trop de pronostics. Je partirai concentré et j’essaierai de faire du mieux possible. J’ai l’espoir d’arriver dans les Pyrénées et surtout dans les Asturies dans de bonnes conditions, mais d’abord il faut passer l’examen de Ciudad Real".

Le mot d’Igor Gonzalez de Galdeano :

Chaleur insupportable

Une autre journée de grosse chaleur, avec beaucoup d’eau. Nous avons circulé sur les routes entre Cordoba et Puertollano sous des températures qui approchaient les 40°. Inutile de dire que tous les bidons que nous avions dans les voitures d’assistance ont été utilisés. Dans le premier véhicule, nous avions une glacière avec 60 bidons. Dans le second idem. En plus, au ravitaillement, nous avons récupéré encore 40 bidons dans le véhicule d’appuis. Au total nous avons consommé près de 210 bidons. Tenant compte du fait que nous avons 9 coureurs en course, faites vous-même le compte : plus de 20 bidons par coureur. Dans chaque bidon, on met un demi litre, ainsi, Igor, Mikel, Egoi, Iñigo et compagnie ont bu plus de 10 litres chacun, ce qui est assez élevé pour 4 heures et demi d’effort.

Des journées aussi chaudes impliquent du travail supplémentaire pour les masseurs. Quand il fait une telle canicule ils doivent préparer une énorme quantité de bidons. Certains d’eau, d’autres de sels, d’aliments liquides... Quand le thermomètre passe les 30°, il est difficile que les coureurs mangent trop. Ils préfèrent un ravitaillement plus mou, avec des aliments peu pâteux et faciles à digérer. Une manière rapide et fraiche de ne pas perdre d’énergie et d’avoir les réservoirs toujours pleins. Les masseurs font de leur mieux pour accomplir ce travail.

Pour le reste, l’étape de Puertollano s’est passée comme prévu. Un coureur de l’équipe locale, Andalucia Cajasur, s’est échappé. Ils courent à domicile et doivent se montrer. Les sprinters présents sur la Vuelta a España ont un grand niveau et nous étions tous conscients que leurs équipes allaient contrôler la course et qu’on n’échapperait pas au sprint massif. Dans cette lutte finale, Bennati s’est proclamé vainqueur et Koldo Fernandez de Larrea a gagné une place par rapport à la veille. Koldo a terminé 3e derrière Bennati et Boonen, deux grands cyclistes. Le coureur basque ne manque pas de forces pour s’imposer, mais sont placement reste à améliorer. Je suis convaincu que le jour où il se place bien, il gagnera en grande pompe.

Demain, mercredi, c’est le chrono de Ciudad Real, premier jour où les écarts seront importants. C’est un parcours plat, pour spécialistes, des gens capables d’emmener du braquet. En notre faveur, joue le fait que les favoris pour disputer la victoire finale de la Vuelta a España ne correspondent pas à ce type là. Contador, Sastre, Valverde... se défendent bien contre les aiguilles de la montre, mais ils ne sont pas des spécialistes. La seule chose que je sais clairement, c’est qu’Igor Anton arrive bien. Il perdra du temps, mais ce ne sera pas plus que ce qu’on espère.

Igor González de Galdeano, secrétaire technique d’Euskaltel Euskadi

Classement :

1º BENNATI, Daniele Liquigas en 4:27:54
2º BOONEN, Tom Quick-Step m.t.
3º FERNÁNDEZ DE LARREA, Koldo Euskaltel Euskadi m.t.
19º PÉREZ, Alan Euskaltel Euskadi à 7’’
21º ANTON, Igor Euskaltel Euskadi mt.
28º PÉREZ, Euskaltel Euskadi à 16’’
30º TXURRUKA, Amets Euskaltel Euskadi à 19’’
31º MARTÍNEZ, Egoi Euskaltel Euskadi mt.
37º ASTARLOZA, Mikel Euskaltel Euskadi mt.
68º LANDALUZE, Iñigo Euskaltel Euskadi à 42’’
78º VELASCO, Ivan Euskaltel Euskadi mt.

Classement général :

1º BENNATI, Daniele Liquigas en 13:23:57
2º BOONEN, Tom Quick Step à 22’’
3º VALVERDE, Alejandro Caisse d’Epargne à 48’’
5º ANTON, Igor Euskaltel Euskadi à 59’’
10º MARTÍNEZ, Egoi Euskaltel Euskadi à 1:05
16º ASTARLOZA, Mikel Euskaltel Euskadi à 1:11
21º FERNÁNDEZ DE LARREA, Koldo Euskaltel Euskadi à 1:13
27º PÉREZ, Alan Euskaltel Euskadi à 1:21
32º LANDALUZE, Iñigo Euskaltel Euskadi à 1:32
77º VELASCO, Ivan Euskaltel Euskadi à 2:21
107º TXURRUKA, Amets Euskaltel Euskadi à 7:59
109º PÉREZ MORENO, Rubén Euskaltel Euskadi à 8:33

Portfolio

4e étape Vuelta a España : Alan Perez et Igor Anton en finissent 4e étape Vuelta a España : sprint 4e étape Vuelta a España : sprint 4e étape Vuelta a España : sprint 4e étape Vuelta a España : Egoi Martinez porteur d'eau

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com