Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2008 > Courses et résultats > 2e étape Vuelta a España : Egoi Martinez échappé, a tenté de prendre le maillot (...)

2e étape Vuelta a España : Egoi Martinez échappé, a tenté de prendre le maillot jaune

dimanche 31 août 2008

Alejandro Valverde s’impose et revêt le maillot jaune. Déclarations d’Egoi Martinez et d’Igor Gonzalez de Galdeano.


Alejandro Valverde (Caisse d’Epargne) remporte la seconde étape de la Vuelta a España, disputée sur 176 km entre Granada et Jaén. Grâce aux 20" de bonification acquises sur la ligne, il prend le maillot jaune à Pozzato (Liquigas). Euskaltel Euskadi a tenté de se battre pour la tunique d’or avec Egoi Martinez qui est sorti dès le départ. Il était dans l’échappée du jour, a lutté pour arriver en solitaire en tentant d’accumuler les bonifications intermédiaires pour surprendre Pozzato, Bennati et Valverde. Egoi n’a pas pu accrocher une broche d’or à son effort, mais après le grand chrono par équipe d’hier, il a encore montré qu’Euskaltel Euskadi est à fond dans la course. Comme récompense, Egoi Martinez partira de Jaén avec le maillot blanc de leader du combiné.

Déclarations d’Egoi Martínez :

" Nous sommes partis de Granada avec l’intention de surprendre et d’endosser le maillot jaune. Nous savions que ce serait compliqué, mais celui qui n’essaie pas ne gagne pas. L’objectif était de prendre du temps sur le peloton , de prendre les bonifications intermédiaires et de lutter pour arriver échappé sur la ligne ou que la Liquigas ou la Caisse d’Epargne ne gagnent pas. Nous sommes restés à mi-chemin, mais l’étape d’aujourd’hui indique beaucoup de choses sur l’équipe et sur notre motivation. Nous sommes conscient que pour une arrivée de style, nous n’avons pas sur cette Vuelta de coureurs capables de s’imposer, c’est pour cela aussi que Landaluze a tenté sa chance dans les derniers kilomètres. Si on attend la fin, c’est quasiment impossible de doubler Valverde ou Rebellin. Depuis la fin du Tour, je n’ai pas trop pensé au vélo, mais je suis en forme et j’ai envie de faire une bonne Vuelta".

Le mot d’Igor Gonzalez de Galdeano :

Un phénomène

Du point de vue d’un préparateur physique, c’est difficile de trouver une explication au rendement d’un cycliste qui est capable de gagner en mars, avril, mai, juin, juillet, août... En plus, il remporte des courses de grand niveau, comme Liège-Bastogne-Liège, une étape et le général du Dauphiné, une étape du Tour de France, la Clasica San Sebastian... Il arrive à se maintenir en forme pendant toute la saison et à accumuler des victoires pour remplir un grand palmarès.

C’est peut-être difficile à comprendre, mais je le comprends parfaitement. Il n’y a qu’une réponse : nous sommes face à un phénomène, un homme hors du commun, capable de cadenasser une course et d’imposer son impressionnante condition à tout moment. S’il lui reste encore des forces pour disputer la victoire finale de la Vuelta a España, j’enlèverai mon chapeau parce que ce sera impressionnant.

En ce qui concerne Euskaltel Euskadi, nous sommes partis de Granada à Jaén avec l’objectif d’intégrer une échappée et, pourquoi pas, de prendre le maillot jaune. Une chance unique jusqu’ici pour nous que nous ne voulons pas rejeter. Egoi Martinez a été combattif et très généreux. Ca n’a pas été possible et nous ne sommes pas leaders, mais nous sommes à fond dans la Vuelta. Quant au sprint, la dureté a fait que Koldo Fernandez de Larrea n’a pas pu le disputer. Il aura d’autres possibilités.

Le résultat du chrono par équipe nous a transformés en protagonistes pour tous les classements de cette course. Cela nous indique que le travail réalisé jusqu’à l’épreuve a été bon et que nous tentons de réaliser des choses importantes dans la Vuelta. Nous continuerons dans la brèche.

Igor González de Galdeano, secrétaire technique d’Euskaltel Euskadi

Classement :

1º VALVERDE, Alejandro Caisse d’Epargne en 4:23:00
2º REBELLIN, Davide Gerolsteiner à 2"
3º BALLAN, Alessandro Lampre à 2"
24º ANTON, Igor Euskaltel Euskadi à 2"
34º PÉREZ, Alan Euskaltel Euskadi à 2"
38º LANDALUZE, Iñigo Euskaltel Euskadi à 2"
39º PÉREZ, Rubén Euskaltel Euskadi à 2"
50º MARTÍNEZ, Egoi Euskaltel Euskadi à 2"
62º VELASCO, Ivan Euskaltel Euskadi à 2"
82º ASTARLOZA, Mikel Euskaltel Euskadi à 2"
102º FERNANDEZ DE LARREA, Koldo Euskaltel Euskadi à 31"
111º TXURRUKA, Amets Euskaltel Euskadi à 57"

Classement général :

1º VALVERDE, Alejandro Caisse d’Epargne en 4:31:10
2º POZZATO, Filippo Liquigas à 13"
3º BENNATI, Daniele Liquigas à 13"
4º MARTÍNEZ, Egoi Euskaltel Euskadi à 15"
5º LANDALUZE, Iñigo Euskaltel Euskadi à 19"
8º ANTON, Igor Euskaltel Euskadi à 21"
9º PÉREZ MORENO, Rubén Euskaltel Euskadi à 21"
10º ASTARLOZA, Mikel Euskaltel Euskadi à 21"
90º PÉREZ, Alan Euskaltel Euskadi à 43"
94º FERNANDEZ DE LARREA, Koldo Euskaltel Euskadi à 50"
99º VELASCO, Ivan Euskaltel Euskadi à 1:08
105º TXURRUKA, Amets Euskaltel Euskadi à 1:16

Portfolio

2e étape Vuelta a Espagne : départ 2e étape Vuelta a Espagne : Egoi Martinez échappé 2e étape Vuelta a Espagne : Egoi Martinez échappé 2e étape Vuelta a Espagne : Egoi Martinez échappé 2e étape Vuelta a Espagne : Egoi Martinez échappé

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com