Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2008 > Courses et résultats > 17e étape Tour de France : Samu second à l’Alpe d’Huez !!

17e étape Tour de France : Samu second à l’Alpe d’Huez !!

mercredi 23 juillet 2008

Carlos Sastre remporte l’étape et s’empare du maillot jaune. Déclarations de Samuel Sanchez, Mikel Astarloza et Igor Gonzalez de Galdeano.


Samuel Sánchez (Euskaltel Euskadi) a terminé second de la 17e étape du Tour de France, disputée entre Embrum et l’Alpe d’Huez, sur 210km, avec, avant la montée finale, les ascensions du Galibier et de la Croix de Fer. Il s’agissait de la journée ’reine’ du Tour de France. Seul Carlos Satre (CSC) a été meilleur sur la ligne, qui en plus de remporter la victoire d’étape a revêti le maillot jaune. Ruben Perez a fait partie de l’échappée du jour, alors que Mikel Astarloza n’était pas dans un bon jour et a perdu plus de 16 minutes à l’arrivée.

Déclarations de Samuel Sanchez :

"Il y a 5 ans, je pensais que je ne reviendrais jamais à l’Alpe d’Huez et aujourd’hui j’ai été second en haut, ça n’est pas un mauvais changement. Sur le Tour 2003 j’ai vécu un calvaire dans cette étape. Aujourd’hui les sensations ont été très différentes, et même si j’ai beaucoup souffert, ça vallait la peine. Bien sûr je sais qu’on ne tient pas compte du deuxième, mais pour moi ça a été une épreuve importante et je suis très satisfait. Au général, j’ai gagné une place et je me retrouve 8e. Carlos Satre a été le plus fort et de loin, il a attaqué dès le pied de l’Alpe et il a profité du manque de forces du reste des rivaux pour remporter l’étape et le maillot jaune. Demain sera une étape nerveuse, mais aujourd’hui j’ai beaucoup souffert et je ne sais pas comment le corps répondra. Il faut en premier lieu récupérer des efforts".

Déclarations de Mikel Astarloza :

"Le Tour est ainsi, tu as un mauvais jour et tu perds tout. En fait, je ne m’attendais pas à une telle chute. Dans la Croix de Fer j’ai coincé quand le groupe principal montait bien et ça m’a un peu démoralisé, ce n’était pas normal d’être à la traine à ce moment là. J’ai perdu pas mal de temps et maintenant je n’ai pas envie de penser à grand-chose. Je suivais une trajectoire très régulière, mais aujourd’hui elle s’est cassée".

Le mot d’Igor Gonzalez de Galdeano :

Le jeu se dévoile

La journée de l’Alpe d’Huez nous a enfin permis de découvrir les cartes de chacun des prétendants au podium à Paris. Ainsi, Il s’est vérifié que Carlos Sastre est le coureur le plus fort de la course. Des démonstrations du calibre de celle qu’il réalisée dans ce qu’on appelle la ’montagne des hollandais’ n’avait jamais été vues à part par Lance Armstrong. Sastre a pris plus de 2 minutes au sommet après avoir attaqué dans les premières rampes de l’ascension. Je pense que c’est une victoire et un maillot jaune très mérité, son équipe réalise un grand travail en course et c’est une juste récompense à ses efforts.

Euskaltel Euskadi a joué son rôle. Nous avions Ruben Perez dans l’échappée. Peut-être lui en a-t-il manqué un peu pour être un peu plus protagoniste, mais je veux le féliciter pour son action. La mauvaise nouvelle du jour a été la défaillance de Mikel Astarloza. Cancellara a imposé un rythme exigeant dans la Croix de Fer et Mikel n’a pas pu resister. Dans le Tour de France, les mauvais moment se paient en minutes. C’est la grandeur et la misère de cette épreuve. C’est dommage pour Mikel qui réalisait un bon Tour, et que le dénouement de la course touchait à sa fin. Mikel savait qu’il devait faire la course à l’avant et il l’a fait jusqu’au dernier moment.

La figure a été Samuel Sanchez. Seul un incroyable Sastre a pu le battre dans l’Alpe d’Huez. Il n’a pas gagné, mais cette seconde place dans l’étape ’reine’ du Tour est une récompense pour la travail de l’équipe. La course n’est pas finie, dès demain, il y a une étape intéressante. Je vous garantie qu’Euskaltel Euskadi fera tout ce qu’elle peut pour disputer la victoire.

Igor González de Galdeano, secrétaire technique d’Euskaltel Euskadi

Classement :

1. SASTRE Carlos (CSC) en 6h 07’ 58"
2. SANCHEZ Samuel (Euskaltel Euskadi) à 02’ 03"
3. SCHLECK Andy (CSC) à 02’ 03"
25. VERDUGO Gorka (Euskaltel Euskadi) à 09’ 22"
38. ASTARLOZA Mikel (Euskaltel Euskadi) à 16’ 08"
55. MARTINEZ Egoi (Euskaltel Euskadi) à 24’ 18"
56. TXURRUKA Amets (Euskaltel Euskadi) à 24’ 18"
58. ZUBELDIA Haimar (Euskaltel Euskadi) à 24’ 18"
125. PEREZ Ruben (Euskaltel Euskadi) à 38’ 00"
126. ISASI Inaki (Euskaltel Euskadi) à 38’ 00"
127. OROZ Juan José (Euskaltel Euskadi) à 38’ 00"

Classement général :

1. SASTRE Carlos (CSC) en 74h 39’ 03"
2. SCHLECK Frank (CSC) à 01’ 24"
3. KOHL Bernhard (Gerolsteiner) à 01’ 33"
8. SANCHEZ Samuel (Euskaltel Euskadi) à 05’ 52"
18. ASTARLOZA Mikel (Euskaltel Euskadi) à 23’ 22"
46. ZUBELDIA Haimar (Euskaltel Euskadi) à 1h 23’ 58"
51. MARTINEZ Egoi (Euskaltel Euskadi) à 1h 32’ 31"
55. TXURRUKA Amets (Euskaltel Euskadi) à 1h 37’ 07"
77. VERDUGO Gorka (Euskaltel Euskadi) à 2h 04’ 51"
97. PEREZ Ruben (Euskaltel Euskadi) à 2h 30’ 12"
105. OROZ Juan José (Euskaltel Euskadi) à 2h 51’ 56"
107. ISASI Inaki (Euskaltel Euskadi) à 2h 52’ 23"

Portfolio

17e étape : Samu dans le groupe des meilleurs 17e étape : Samu dans l'Alpe d'Huez

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com