Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2008 > Interviews et infos diverses > Tour de France : réunion de famille devant l’autobus

Tour de France : réunion de famille devant l’autobus

mardi 22 juillet 2008

Le mot d’Igor Gonzalez de Galdeano, secrétaire technique de l’équipe Euskaltel Euskadi


Depuis que le Tour a commencé à Brest, je suis venu régulièrement vous parler des cyclistes qui sont les protagonistes du film. Mais pour obtenir une bonne production cinématographique, il est indispensable d’avoir du personnel de tournage, du réalisateur au dernier des techniciens. Je vais me centrer sur cette autre partie de l’équipe Euskaltel Euskadi, celle des auxiliaires, pour que vous nous connaissiez un peu plus.

L’un des meilleurs moments de la journée est à la tombée de la nuit. Après le repas, nous, les auxiliaires, nous entourons le bus de l’équipe et nous sortons une petite table pliante en bois. Nous y posons une petite bouteille marc qu’a apportée Joxe, un des méchaniciens. C’est le moment de commenter avec un peu de recul ce qui s’est passé pendant la journée. Andoni et Jose Miguel nous racontent leurs aventures pour trouver le meilleur endroit pour le ravitaillement. Miguel en profite pour nous raconter quelques anecdotes survenues sur la ligne d’arrivée. Otazu et Lekue revivent les problèmes qu’ils ont eu pour garer le bus-atelier et le camion sur la parking de l’hôtel et monter une cinquantaine de valises au troisième étage sans ascenseur. Tomas se souvient de quelques anecdotes en course et comment il les a résolues par la fenêtre de la voiture. Jon nous écoute pendant qu’il nettoie l’autobus de passagers avec lequel nous rejoignons chaque jour la ligne de départ. Et Jesus nous raconte les dernières nouvelles avant que nous allions au lit. Xabier, Gorka, Miguel et moi prenons beaucoup de plaisir à écouter ces histoires. Avant cette parenthèse, nous 4, nous n ous sommes réunis pour faire le bilan de l’étape et préparer la suivante. Une fois tous les problèmes réglés, nous pouvons nous relaxer ’en famille’.

Le jour de repos est relatif pour les cyclistes, ils doivent aller s’entrainer, s’occuper d’eux... Mais pour les autres aussi, il y a du travail. Les méchaniciens en profitent pour changer les chaines, le ruban des guidons... Les masseurs ne peuvent pas quitter leur poste quotidien auprès des muscles des coureurs. L’ostéopathe a le temps de rendre visite à chacun. Et les 4 directeurs, nous en profitons pour nous réunir et discuter de tout ce dont nous n’avons pas le temps de parler, en raison du rythme important que nous impose la Grande Boucle.

J’en profite pour signaler que sur l’étape d’aujourd’hui, le Président d’Euskaltel, D. José Antonio Ardanza, nous accompagnera dans la voiture n°1. Pour nous, sa présence est très importante. Dans ces lignes je veux le remercier publiquement pour l’affection qu’il nous porte à chacune de ses visites. J’espère que son soutien apportera l’impulsion qui nous manque pour remporter une victoire d’étape.

Igor González de Galdeano, secrétaire technique d’Euskaltel Euskadi


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com