Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2008 > Courses et résultats > Tour de France : 2e journée de repos

Tour de France : 2e journée de repos

lundi 21 juillet 2008

Euskaltel Euskadi prépare ses plans pour les dernières étapes avant l’arrivée à Paris. Samu, Mikel, Egoi et Amets s’expriment.


Euskaltel Euskadi a profité de la 2e journée de repos du Tour de France. La formation de Miguel Madariaga s’est entrainée pendant 2 heures en profitant pour reconnaître les premiers kilomètres de l’étape de demain, Cuneo - Jausiers.

Déclarations de Samuel Sánchez :

"Je fais un bilan positif de l’étape de Prato Nevoso. J’étais bien et j’ai tenté de prendre ma chance avec une attaque de loin. Si Andy Schleck ne se colle pas à ma roue, j’aurais peut pu faire du chemin, mais la CSC travaille beaucoup et ne se laisse pas égarer. J’aurais aimé avancer de plus de places au général et c’était l’objectif de l’attaque, mais une fois que j’ai eu vu que le trou ne se creusait pas, je me suis arrêté et je suis monté avec les meilleurs. Menchov, Sastre, Evans et Frank Schleck sont très égaux. Mon favori est Menchov, il va très bien en chrono et c’est là qu’il peut remporter la course, même s’il devra d’abord passer les étapes de Jausiers et de l’Alpe d’Huez. Je suis convaincu que Sastre va attaquer 1000 fois pour casser la course. Moi, je me sens bien et nous verrons si je peux suive la même ligne que lors de la Vuelta (en 2007). Je termine toujours plus fort que ce que je commence et espérons que ce sera pareil sur le Tour. L’objectif principal est de gagner une étape, et si je peux lutter pour les étapes, je devrais arriver en tête et j’aurai un bon poste au général. Demain peut être une bonne journée pour essayer, il y a une longue descente jusqu’à la ligne d’arrivée".

Déclarations de Mikel Astarloza :

"Hier ça a été une journée compliquée. Je suis tombé avant de commencer l’ascension vers Prato Nevoso et j’avais quelques blessures. De toute manière, je les ai surmontées relativement bien et en haut, je n’ai perdu beaucoup de temps. Le jour de repos arrive très bien pour récupérer de tout et prendre des forces. Je suis bien placé au général et l’équipe a maintenant plus de possibilités pour fixer une stratégie. A chaque fois il en manque un peu en fin de Tour, mais nous devons continuer à lutter pour remporter une victoire d’étape".

Déclarations d’Egoi Martínez :

" Il s’est maintenant écoulé quelques heures depuis l’arrivée d’hier et maintenant je suis plus motivé, je commence à voir cette histoire d’une manière plus optimiste. En fait, ça a été dommage, parce que nous pourrions avoir réalisé notre objectif de gagner une étape. Si j’avais remporté le triomphe, je suis sûr que la route vers Paris aurait été plus facile, mais ça n’a pas été possible. J’ai vu que je peux lutter pour une étape du Tour et je reste avec cette idée. Si il se présente une autre possibilité, j’ai déjà cette expérience. Gerrans nous a dit à 50km de l’arrivée qu’il ne prendrait plus les relais parce qu’il ne pouvait plus. Pourtant il a gardé des forces et nous a surpris. Ca ne me parait pas éthique ce qu’il a fait, mais il faut l’assumer et continuer de l’avant".

Déclarations d’Amets Txurruka :

"L’équipe a une très bonne attitude, il nous manque seulement une pincée de chance. Demain et après-demain sont 2 bonnes journées pour moi et j’essaierai d’en profiter. Ce sont des jours où va se jouer une grande partie du Tour, mais en prenant une échappée on peut tenter la victoire d’étape. Moi, je me moque de la place au général, je préfère chercher les échappées. Dans le Tour c’est très difficile de gagner parc qu’il y a les meilleurs, mais je me sens bien et je suis motivé".


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com