Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2008 > Courses et résultats > 14e étape Tour de France : Ruben Perez est 7e à la veille de Prato (...)

14e étape Tour de France : Ruben Perez est 7e à la veille de Prato Nevoso

samedi 19 juillet 2008

Oscar Freire s’impose au sprint malgré plusieurs attaques des oranges en début et en fin de parcours.


Oscar Freire (Rabobank) s’est imposé au sprint à l’issue de la 14e étape du Tour de France, entre Nimes et Digne les Bains (194,5km). Une côte de 4e catégorie à 10km de l’arrivée a marqué la journée. Au cours de cette ascension, le sprinter à la mode, Mark Cavendish (Columbia) a été distancé. Ruben Perez a profité de cette situation pour tenter sa chance au sprint et termine en 7e position. Le général n’a pas évolué et Cadel Evans (Silence Lotto) conserve le maillot jaune à la veille de la journée Embrun - Prato Navoso, troisième final en altitude de la Grande Boucle. Euskaltel Euskadi arrive bien positionnée pour ces journées décisives, avec Mikel Astarloza en 9e position et Samuel Sanchez en 11e.

Déclarations de Rubén Pérez :

"C’était un final nerveux et j’ai tenté de bénéficier de cette circonstance pour participer au sprint. La côte de 4e catégorie a étiré le peloton, j’ai tenté de me placer le plus haut possible pour pouvoir jouer mes atouts. Je suis conscient que je n’ai pas la vitesse de Freire, mais il est toujours bon de s’engager dans ces arrivées et d prendre de l’expérience pour le futur".

Déclarations de Samuel Sánchez :

"Ca a été une journée très chaude et nous avons bu continuellement. Nous avons maintenant passé la dernière étape avant les Alpes, des jours qui seront décisifs. Nous verrons ce que nous réservent les journées alpines et si nous avons de la chance. Les différences entre les premières positions du général ne sont pas grandes et il y aura du mouvement. Je me suis senti bien et j’arrive dans les Alpes très motivé. Je suis un coureur impulsif et si je me sens bien, je tenterai ma chance. Nous sommes venus au Tour très motivés et nous devons réaliser l’objectif de gagner une étape. Demain, il faut monter avec ceux de devant. On dit toujours que je gagne les étape dans les descentes, mais pour ça il faut être devant en montée et si j’y arrive, ce sera un bon signal".

Déclarations de Mikel Astarloza :

"Demain le Tour commence à se gagner. Si on excepte Hautacam, jusqu’ici la course a été à na pas perdre. Dans les Alpes, la course doit devenir plus définitive. Je me suis senti bien, je suis bien placé après avoir passé les Pyrénées, et pour mes caractéristiques, les cols des Alpes me conviennent mieux. Ils sont plus longs et je me défends mieux. Je devrai chercher les possibilités, mais je sais que je ne peux pas espérer jouer avec Menchov, Evans, Schleck et compagnie".

Déclarations d’Amets Txurruka :

"Nous étions nombreux dans l’échappée et il paraissait difficile que le peloton laisse faire. Un petit groupe est parti et je n’ai pas pu m’y joindre. Nous essayons tous les jours et nous n’avons pas de chance, il reste du terrain devant nous".

Déclarations d’Haimar Zubeldia :

"Nous verrons si nous récupérons, parce que l’étape peut nous faire accuser le coup demain. Nous avons roulé très vite et il faisait chaud. Nous verrons si nous sommes dans un bon jour et si nous avons le coup de pédale".

Le mot d’Igor Gonzalez de Galdeano :

La journée précédent la première étape de montagne dans les Alpes a été marquée par la chaleur et par la vitesse. J’oserais dire que le peloton volait, il est arrivé à Digne les Bains avec une bonne avance sur le meilleur horaire prévu. Dès le départ de Nimes il ya eu de nombreuses attaques. Txurruka et Oroz étaient dans le groupe de 23 coureurs d’où ensuite sont partis les 4 échappés du jour. Malheureusement, ni Amets ni Juanjo ne purent entrer dans ce quatuor.

Euskaltel Euskadi fait une bonne course et les coureurs sont aussi attentifs que l’année dernière, mais nous n’avons pas la même chance. Nous avons passé la moitié du Tour et nous avons en point de mire les deux principaux objectifs que nous nous sommes fixés quand nous avons quitté l’Euskadi pour Brest. Je sais qu’ils sont difficiles à réaliser, mais nous sommes venus avec l’idée de gagner une étape et de classer un coureur parmi les 10 premiers et nous y sommes.

A partir d’aujourd’hui nous allons voir une course différente. Les favoris à la victoire à Paris devront passer à l’offensive. Actuellement, les différences entre les grands noms du Tour sont très réduites. Je pense que la CSC va donner le rythme de la course. Vers Hautacam, déjà, ils ont montré qu’ils ont des arguments pour le faire, ainsi que des gens pour faire le travail.

Une autre mauvaise nouvelle est tombée pour ce beau sport. La société Barloworld avait confirmé avant le Tour de France qu’elle renouvelait pour 2 ans le contrat de sponsoring avec la formation cycliste. Après ce qui est arrivé avec un de ses coureurs et ne plus être assurée d’être sur le Tour 2009, elle suspendra le sponsoring à partir du 27 juillet, date à laquelle se termine le Tour de France. Avant, un cas positif portait préjudice uniquement au coureur. Maintenant, ça blesse le coureur, l’équipe, le sponsor et l’organisateur. Il faut chercher une réelle solution à ce que nous vivons, pas à ce que nous aimerions vivre.

Je termine cet article ave un message d’espoir à tous ceux qui suivent Euskaltel Euskadi. L’équipe est bien, elle est motivée et consciente du fait qu’il faut lutter pour une victoire d’étape. Je les invite à ne pas quitter leur poste de télévision cet aprés-midi et à vivre l’étape avec l’espoir de voir les oranges se battre en tête de course.

Igor González de Galdeano, secrétaire technique d’Euskaltel Euskadi

Classement :

1. FREIRE Oscar (Rabobank) en 4h 13’ 08"
2. DUQUE Leonardo (Cofidis) m.t.
3. ZABEL Erik (Milram) m.t.
7. PEREZ Ruben (Euskaltel Euskadi) m.t.
19. ISASI Inaki (Euskaltel Euskadi) m.t.
38. SANCHEZ Samuel (Euskaltel Euskadi) m.t.
56. ASTARLOZA Mikel (Euskaltel Euskadi) m.t.
69. ZUBELDIA Haimar (Euskaltel Euskadi) m.t.
74. TXURRUKA Amets (Euskaltel Euskadi) m.t.
79. MARTINEZ Egoi (Euskaltel Euskadi) m.t.
119. OROZ Juan José (Euskaltel Euskadi) à 03’ 27"
123. VERDUGO Gorka (Euskaltel Euskadi) à 04’ 58"

Classement général :

1. EVANS Cadel (Silence Lotto) en 59h 01’ 55"
2. SCHLECK Frank TEAM (CSC) à 00’ 01"
3. VANDEVELDE Christian (Garmin) à 00’ 38"
9. ASTARLOZA Mikel (Euskaltel Euskadi) à 03’ 51"
11. SANCHEZ Samuel (Euskaltel Euskadi) à 04’ 26"
45. ZUBELDIA Haimar (Euskaltel Euskadi) à 33’ 52"
64. MARTINEZ Egoi (Euskaltel Euskadi) à 53’ 16"
70. TXURRUKA Amets (Euskaltel Euskadi) à 58’ 44"
93. PEREZ Ruben (Euskaltel Euskadi) à 1h 16’ 22"
99. VERDUGO Gorka (Euskaltel Euskadi) à 1h 22’ 37"
101. OROZ Juan José (Euskaltel Euskadi) à 1h 23’ 26"
103. ISASI Inaki (Euskaltel Euskadi) à 1h 23’ 53"

Portfolio

Mikel Astarloza, 14e étape Tour de France 14e étape Tour de France, Ruben Perez dans le sprint

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com