Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2008 > Interviews et infos diverses > Samuel Sanchez espère faire quelque chose de grand

Samuel Sanchez espère faire quelque chose de grand

vendredi 4 juillet 2008

"Mon objectif et celui de l’équipe est d’obtenir une victoire d’étape. La première étape correspond à mes caractéristiques"


Samuel Sanchez, 3e de la dernière Vuelta a España et un des chefs de file d’Euskaltel Euskadi, a dit qu’il affronte le Tour de France qui commence ce samedi à Brest, "avec l’objectif de gagner une étape" et avec l’espoir de montrer qu’il est un "autre coureur" après 5 années d’absence et de mauvais souvenirs. "Les souvenirs du Tour ne sont pas bons, mais ça fait 5 ans que je ne suis pas venu et maintenant je suis un coureur différent. Je me considère comme un nouveau sur le Tour. J’espère qu’au 3e essai viendra la victoire et que je pourrai faire quelque chose de grand", a dit le coureur qui partagera les galons de leader dans l’équipe orange avec Haimar Zubeldia et Mikel Astarloza.

L’intention de l’équipe est claire. "Mon objectif et celui de l’équipe est d’obtenir une victoire d’étape. Les dernières années ont été bonnes mais sans triomphe, nous n’avons plus gagné depuis Laiseka et Mayo", disait Samu. "J’arrive bien sur ce Tour, j’ai passé toute l’année à le préparer. Pour moi c’est une course différente et un défi important. On ressent la nervosité du début et j’ai envie que ça commence et avoir les premières sensations. Le Tour te met en situation et remet à ta place".

Samuel Sanchez a admis qu’après deux expériences négatives dans l’épreuve française, il en était arrivé à penser que le Tour n’est pas une épreuve pour lui. "J’en venais à penser, après la participation de 2003 que le Tour n’était pas pour moi. Maintenant je me présente avec un meilleur entrainement, plus tranquille et plus expérimenté. Avant nous avions peur, maintenant c’est du respect. Il y a la nervosité parce que c’est la meilleure course du monde et il faut la faire bien".

La première étape entre Brest et Plumelec, avec au final la côte de Cadoudal, peut être la première opportunité pour Samuel Sanchez, même si le coureur d’Euskaltel Euskadi a clairement un favori en tête. "La première étape correspond à mes caractéristiques, mais pour moi le favori est Alejandro Valverde qui est dans un moment enviable. Ce sera une journée dangereuse, nerveuse et il faudra faire attention de ne pas tomber et de ne pas se retrouver dans un groupe distancé".

Pour sa part, Gorka Gerrikagoitia, directeur sportif d’Euskaltel Euskadi, compte "sur l’équipe la plus équilibrée que nous ayons jamais alignée au Tour et nous avons les moyens de bien faire. Nous rêvons d’une victoire d’étape et si c’est possible d’être devant au général. Haimar Zubeldia fait une très bonne saison, avec une 6e place à la Volta a Catalunya et la 5e dans le Dauphiné. Il arrive sur le Tour à la hausse", conclut-il.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com