Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2008 > Interviews et infos diverses > Tour de France : interview de Samuel Sanchez

Tour de France : interview de Samuel Sanchez

samedi 28 juin 2008

Le Tour et les JO sont ses 2 objectifs de la saison. Comment se sent-il ? Comment se déroulera le reste de la saison ?...


- VeloNews (VN) : Comment s’est passé le Dauphiné, ta dernière course avant le Tour ?

- Samu : Le Dauphiné est la dernière course que j’ai faite vanat le Tour (45e au général). Nous avons eu de bons résultats. Nous voulions faire une grosse prestation sur la course et nous l’avons fait. Nous espérions une victoire d’étape, mais la chose la plus importante était d’afiner notre condition. J’était peut-être un peu plus tranquille, mais ce que je veux par dessus tout, c’est arriver en bonne condition à Brest pour le départ du Tour. Le plan était de rester 3 jours dans les Alpes pour s’entraîner et ensuite de rentrer chez nous, pour mettre la dernière touche à notre forme.

- VN : Quels sont les objectifs cette année sur le Tour ?

- Samu : Je l’ai couru il y a 3 ou 4 ans, mais ça n’a pas été une bonne expérience pour moi, alors je travaille dur comme si c’était mon premier Tour. Je me considère comme un "bleu" sur le Tour et j’espère faire du mieux possible. Plus que tout, je vais tenter de gagner une étape pour l’équipe. La dernière fois que nous avons gagné une étape, c’était avec Iban Mayo à l’Alpes d’Huez (en 2003), et depuis, l’équipe est passée prêt, mais n’a plus gagné. Donc, par dessus tout, j’adorerais en gagner une pour l’équipe. Nous avons des coureurs pour le classement général qui feront très bien les choses.

- VN : Après avoir offert à Euskaltel son premier podium de Grand Tour sur la Vuelta, tu ne pense pas du tout au général ?

- Samu : Nous avons des coureurs comme Zubeldia et Astarloza qui ont plus d’expérience que moi sur le Tour. Ils ont déjà prouvé qu’ils peuvent bien faire, donc l’équipe travaillera pour eux. J’ai bien couru à la Vuelta, mais le Tour c’est autre chose. Il faut cette touche supplémentaire d’expérience pour bien marcher sur le Tour. Je vais au départ très tranquille quant au général. Ce n’est pas ma première obsession sur ce Tour.

- VN : L’équipe croit-elle qu’elle peut atteindre le podium avec un de ces 2 coureurs ?

- Samu : Le podium, ça va être compliqué. Bien-sûr, c’est notre but, mais il faut être réaliste et attendre de voir comment se développe la course. Des coureurs comme Cadel Evans, Denis Menchov, Valverde, Sastre, ont de grandes qualités et compliqueront les choses pour qu’un coureur d’Euskaltel Euskadi arrive sur le podium à Paris. Nous feront le mieux que nous pourrons.

- VN : Quel serait le scénario idéal pour toi, pour gagner une étape ?

- Samu : C’est une chose de se fixer des buts avant le Tour, c’est autre chose de les réaliser. Il faut être patient et attendre la bonne occasion. Ca pourrait être un petit groupe, une échappée en moyenne montagne, qui sait, il y a tellement de possibilités. Il faut les saisir.

- VN : Après le Tour, les JO sont ton prochain gros objectif ?

- Samu : Rien n’est encore sûr. Je suis toujours en compétition pour essayer d’avoir une place aux Jeux. C’est l’occasion unique de faire quelque chose d’important aux JO. J’ai montré que je peux bien rouler aux championnats du monde et j’aimerais être capable d’aller à Pekin. Nous avons 5 coureurs. Cette année, on dirait que j’ai une bonne chance d’y aller.

- VN : Après les JO, tu repars à la Vuelta et aux Championnats du Monde ?

- Samu : Jamais ! Après le Tour et les JO, vacances. Je ne ferai pas la Vuelta cette année ni les Championnats du Monde, même si je pourrais courir quelques courses après les JO, mais je ferai la fin de saison sans pression du tout. Ca a été un grand changement cette anée, de tout mettre sur le Tour et les JO. Nous parions tout sur le fait d’être dans la meilleure condition possible sur cet important moment. Et pour le reste de l’année, je la prendrai relativement tranquillement et je reviendrai l’année prochaine au top.

- VN : Tu as aussi passé les classiques de printemps et le Tour du Pays Basque. Tu as eu des problèmes de santé en début de saison ?

- Samu : Cette année, nous avons décidé de changer un peu les choses, et donc je n’ai pas couru les course du printemps. Je n’ai pas eu le moidre problème de santé, c’est ce que j’ai dit, tout mettre sur le Tour et les Jeux Olympiques et faire le reste de la saison avec un peu moins d’intensité. L’année dernière a été très intense pour moi. Je veux obtenir des succès, mais je ne veux pas exagérer non plus. Je veux être dans la meilleure forme possible pour le Tour.

Traduit d’un article en anglais paru sur velonews.com


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com