Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2008 > Interviews et infos diverses > Tour de France : Interview d’Haimar Zubeldia

Tour de France : Interview d’Haimar Zubeldia

jeudi 26 juin 2008

A 9 jours du départ du Tour, l’un des leaders de la formation orange revient sur son début de saison et se positionne par rapport à ses principaux adversaires.


- As : A 9 jours du départ du Tour de France, comment vas-tu ?

- Haimar : Bien, je me suis préparé selon un calendrier différent et je crois que ça a été bon pour moi. J’ai couru en Romandie, la Volta et le Dauphiné et j’ai acquis une bonne forme. Je ferai quelques entrainements forts d’ici le départ pour la France, parce que je suis à un meilleur niveau que ce que j’attendais.

- As : Tu as étudié le parcours du Tour 2008 ?

- Haimar : Après le Dauphiné, Astarloza, Sanchez, Isasi et moi, avons reconnu les étapes des Alpes qui, cette année, ont des cols inédits. En plus, nous nous sommes aussi déplacés sur les 2 étapes qui se déroulent dans les Pyrénées, celle du Tourmalet avec arrivée au Hautacam et celle où on monte le Peyresourde et l’Aspin.

- As : Tu es réputé comme un bon coureur de chronos, mais nous avons vu au Dauphiné que tu va de mieux en mieux en montagne.

- Haimar : Je ne suis pas satisfait du chrono que j’ai fait sur cette course. Pourtant, j’étais bien dans la montagne. Je crois que le Tour se décide en étant bien en montagne et en étant régulier en contre la montre. Le fait d’avoir été bien dans la montagne m’a renforcé moralement.

- As : Tu es dans le meilleur moment de ta carrière ?

- Haimar : Je suis plus âgé. C’est ma 11e saison en tant que professionnel. Je vais courir mon 8e Tour, les mêmes que mon équipe, Euskaltel.

- As : Tu sera le leader d’Euskaltel sur le Tour ?

- Haimar : Je partagerai les galons de leader avec Astarloza et Samuel Sanchez qui veut être en forme pour les Jeux de Pékin. Astarloza aussi est un coureur expérimenté sur le Tour de France et c’est sûr qu’il arrive dans un bon moment. Nous avons une équipe complète et ainsi, la pression n’est pas sur un seul coureur mais nous nous la répartissons entre tous.

- As : Qui vois-tu comme grand favori pour le triomphe final ?

- Haimar : Cadel Evans a ses chances de gagner. Nous avons aussi vu un Alejandro Valverde très fort sur le Dauphiné, qui veut surement lutter pour le classement général. L’adversaire principal peut être Evans et pourvu que nous, nous réussissions à être sur le podium.

- As : Que penses-tu du fait qu’Alberto Contador ne coure pas le Tour ?

- Haimar : Dès le début, ça m’est apparu comme une décision injuste. Je crois qu’au Tour de France, il doit y avoir les meilleurs coureurs. L’équipe d’Alberto, qui est nouvelle pour lui, a payé pour ce qui est arrivé l’année dernière. C’est quelque chose d’étrange, et encore plus quand on n’a pas fait la même chose avec d’autres équipes.

- As : Cette année, tu es en fin de contrat avec Euskaltel. Que te passe-t-il dans la tête dans ces moments ?

- Haimar : En ce moment même, il ne me passe rien d’autre dans la tête que de réaliser un bon Tour. Je suis très concentré, mais je sais que mon futur, comme toujours, dépendra de ce que je peux faire en France.

Source : as.com


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com