Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Courses et résultats > Euskaltel Euskadi s’adapte au rythme australien

Euskaltel Euskadi s’adapte au rythme australien

lundi 9 janvier 2012

Arrivés hier à Adélaïde, les coureurs de la formation basque ont débuté les entrainements aujourd’hui. Déclarations de Gorka Izagirre.


L’équipe cycliste Euskaltel Euskadi a atterri dimanche à Adélaïde (Australia). Malgré le très long voyage pour se rendre de l’autre côté de la Terre, les hommes de Miguel Madariaga ont vécu un voyage relativement tranquille, sans retard ni problème. Après 12 heures de vol vendredi entre Paris et Kuala Lumpur, l’équipe a pris un autre avion samedi pour Adélaïde, où ils sont arrivés après 7 autres heures de vol.

A l’aéroport australien, ils ont été reçus par une délégation de la direction de course du Tour Down Under, qui a accompagné l’expédition orange jusqu’à son hôtel. Gorka Izagirre, Rubén Pérez, Pablo Urtasun, Romain Sicard, Adrián Sáez de Arregi, Víctor Cabedo et Ricardo García ont débuté aujourd’hui les entrainements pour arriver à un niveau de forme optimum pour le rendez-vous de dimanche, la Classic Down Under, épreuve dont le but est de recueillir des fonds pour la recherche contre le cancer. Sur le compte Twitter de l’équipe, vous pourrez profiter des commentaires et des photos des membres de la formation.

Déclarations de Gorka Izagirre :

"Je suis très motivé. J’ai pu m’entrainer tranquillement, sans contre-temps, le temps a été agréable... Et le stage de l’équipe sur la Costa Blanca a été très bien, ça nous a aidé à prendre un bon niveau de forme.

J’ai envie que commence la compétition et de vérifier mon état de forme. Je sais que je me suis bien entrainé, mais c’est la première course de l’année. En 2011, j’ai terminé 11e au général et j’aimerais améliorer cette année et donner des points à l’équipe. Nous sommes tous très motivés là-dessus, accumuler des points. Ce sont les règles du système et nous devons lutter pour l’avenir de l’équipe en première division dès le début, c’est notre engagement.

Il y a deux étapes qu’on peut considérer comme plus sélectives. Tout le monde parle de la 5e, celle de Willunga, mais la seconde est trompeuse. Sur le papier ; elle ne semble pas très exigeante, mais elle aura son intérêt. Ce seront deux journées importantes pour le général. Nous sommes en World Tour et le niveau est élevé. Dans toutes les épreuves, les participants seront aussi forts, il y aura des coureur de très haut niveau aux dents pointues. Nous faisons partie de ce groupe et nous devrons donner le meilleur de nous-même. C’est ce que nous faisons depuis des années et nous devons continuer ainsi. Réaliser les objectifs est difficile avec des coureurs de ce niveau, mais c’est notre pari".


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com