Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2011 > Courses et résultats > Tour de France : première journée de repos

Tour de France : première journée de repos

lundi 11 juillet 2011

Journée tranquille pour les coureurs d’Euskaltel Euskadi qui cherchent à reprendre des forces suite à une première semaine éprouvante. Déclarations de Samuel Sanchez.


Euskaltel Euskadi profite ce lundi de la première journée de repos du Tour de France. Les hommes d’Igor Gonzalez de Galdeano se sont levés à 9h30 et ils ont pris le petit-déjeuner dans le calme, sans la tension de tous les jours précédents. A 11h, ils ont répondu aux nombreux journalistes venus à l’hôtel des oranges, à Aurillac, point de départ de l’étape de demain. Ensuite, les 7 coureurs oranges qui restent en course se sont entrainés pendant une heure et demi. Une belle journée ensoleillée a accompagné les coureurs sur le parcours, assistés depuis al voiture par le manager général, Igor Gonzalez de Galdeano, et le directeur sportif, Gorka Gerrikagoitia. Après l’entrainement, ils ont retrouvé le menu de toutes les journées de repos : déjeuner, sieste, massage et repos jusqu’au diner.

Déclarations de Samuel Sanchez :

"J’arrive à la première journée de repos comme je le souhaitais, mais avec 1’30 de retard supplémentaire par rapport à ce que j’aimerais. Vu tout ce qui s’est passé au cours de cette semaine, je pense que l’important est que je suis bien, que je ne suis pas tombé. Avec la tension qu’il y a eu, on dirait qu’on a fait un mois de Tour, mais il reste encore 3 jours avant la première étape de montagne. C’est un Tour très intense, peut-être plus que les autres années, et nous avons l’impression d’avoir déjà parcouru une longue partie de la course, alors qu’en fait, nous n’avons encore affronté aucune des étapes qui, sur le papier, on pourrait définir comme décisives.

Wiggins, Vinokourov, Van den Broeck, Horner ou Brajkovic sont des abandons qu’on ressent, ce sont des coureurs de haut niveau qui devaient jouer un rôle important dans la course. Mais c’est le Tour de France et il y a Basso, Klöden, Evans... Dans cette course tout est très difficile, le niveau est extrêmement élevé. L’objectif est de gagner une étape, quelque chose de très compliqué en soi. Et après, si dans la lutte pour une victoire d’étape, il se produit un renversement de situation et nous nous rapprochons du podium, parfait, mais pour l’instant j’en suis très loin. Monter sur le podium nous plait à tous, et c’est donc très très difficile d’y parvenir.

En ce qui concerne le travail de l’équipe, les images de la télévision parlent d’elles-mêmes, on y voit le travail que font mes co-équipiers. Ils m’accompagnent à la perfection, évitant les dangers... Je suis très satisfait. Le seul regret que nous ayons, c’est l’abandon d’Amets et d’Ivan. Ils étaient deux équipiers qui allaient jouer un rôle très important dans la montagne. Même si nous nous débrouillons bien, ils nous manqueront toujours parce que ce sont deux coureurs de bon niveau qui sont toujours présents. C’est regrettable, mais il faut continuer. L’année dernière, nous avons vécu la même chose avec Amets et Juanjo.

Le fait qu’il n’y ait pas de prologue qui, dès le premier jour, crée des écarts, a fait que la course a été beaucoup plus tendue. Le maillot jaune est en jeu, il peut se jouer en fonction des places à l’arrivée, et cela crée une tension inhabituelle. Aucun de nous ne veut perdre des places, personne ne freine et il se produit des situations risquées qui parfois débouchent sur des chutes. Tant que nous ne sommes pas arrivés dans les 3 derniers kilomètres, nous allons à fond. Nous voulons tous être devant et ça génère des situations délicates. A 180 pulsations par minute, on ne voit pas les choses comme quand on est tranquille".

Portfolio

1e journée de repos Tour de France : Entrainement 1e journée de repos Tour de France : Samuel Sanchez

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com