Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2011 > Courses et résultats > Giro d’Italia : Première journée de repos

Giro d’Italia : Première journée de repos

lundi 16 mai 2011

Journée agréable pour les coureurs d’Euskaltel Euskadi sur la côte Est italienne. Déclarations d’Igor Anton, prêt à affronter la deuxième semaine.


Euskaltel Euskadi profite de la première journée de repos du Giro d’Italia dans un paisible hotel à Marina di Basto, localité touristique côtière à 70 km de Pescara, à l’Est de l’Italie. Après une intense première semaine marquée par la douloureuse perte de Wouter Weylandt, le peloton de la "Corsa Rosa" affronte la seconde qui n’apportera pas la même tension et la nervosité et qui servira d’apéritif à la dernière où les colosses montagneux définiront le classement général final.

Déclarations d’Igor Anton :

"Ce jour de repos vous nous faire du bien à tous. Les 9 étapes ont été très tendues et nerveuses. Nous avons aussi passé la première étape de haute montagne qui est toujours dure. Les transferts usent beaucoup aussi, aussi le fait de pouvoir avoir un jour de calme va nous faire du bien pour récupérer de l’énergie.

Je fais un bilan positif de cette première partie du Giro. Ce sont des journée où il y a beaucoup de tension et au cours desquelles nous avions peu de choses à gagner et beaucoup à perdre. Nous n’avons à déplorer que les chutes d’Oroz, Minguez et Azanza et heureusement les 3 restent en course. Je suis très content de ne pas avoir perdu de temps au cours de ces journées, c’est toujours mieux de ne pas offrir de temps aux autres, mais ce n’a pas non plus été quelque chose qui m’a obsédé. L’objectif principal était de n’avoir aucun accident et d’arriver au meilleur de ma forme aux étapes de montagne.

L’Etna était un test pour chacun de nous. J’ai été surpris par l’attaque de Contador d’aussi loin, mais quand un coureur est fort, il n’a pas tant de doute et passe à l’attaque. Il est arrivé très bien et en ce moment il est au dessus des autres. Ca fait quelques années qu’il prouve en que dans les courses de 3 semaines, il est le meilleur. Après ce qu’on a vu hier, c’est lui le principal favori, mais la course peut se retourner plusieurs fois et les efforts pourront être payés par plus d’un.

Moi, j’ai fait la montée à fond et j’ai cédé un temps qui ne m’inquiète pas.Je suis content de mon rendement parce que les sensations ont été bonnes. J’ai senti les efforts d’une semaine très exigeante. Je pense que je vais m’améliorer encore un peu et j’espère être dans la bagarre pour une victoire d’étape. Maintenant arrivent trois jours qu’il faudra passer et qui laisseront des traces. Et après viendra le véritable enfer du Giro".

Dans le camion-atelier de l’équipe Euskaltel-Euskadi...

Visite du "camion-atelier" de l’équipe

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com