Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2011 > Interviews et infos diverses > Igor Anton : "Gagner une étape du Giro serait un pas important dans ma (...)

Igor Anton : "Gagner une étape du Giro serait un pas important dans ma carrière"

mardi 3 mai 2011

Igor Anton sera le chef de file d’Euskaltel Euskadi pour son retour au Giro d’Italia, après 2 ans d’absence des oranges sur cette course. Interview.


- Biciciclismo (BC) : Tes dernières compétitions ont été la Flèche Wallonne et Liège Bastogne Liège. Quels ont été tes entrainements depuis ?

- Igor Anton : Il n’est plus temps de s’entrainer. Les gros entrainements je les ai faits avant la Vuelta a Castilla y Leon, entre fin mars et avril, avec l’objectif d’être bien sur cette course. Et ça été un bon test avec la 3e place au général, une place difficile à améliorer. Ca a été une bonne référence pour savoir que les choses vont bien, mais je devais confirmer sur la Flèche et à Liège, des courses d’un plus haut niveau et avec les meilleurs coureurs du moment. A Liège, j’ai le sentiment que j’aurais pu mieux faire, mais le plus important, c’est que la condition physique était bonne.

- BC : Qu’as-tu fait depuis ?

- Igor Anton : J’ai tenté de beaucoup récupérer et j’ai fait 2 entrainements longs. D’ici au Giro, il n’y a pas beaucoup de mystère, faire attention à soi et que la santé soit là. Et aussi charger les piles parce que ça sera beaucoup de jours loin de la maison. Les saisons sont différentes et physiquement rien n’est mathématique. J’ai eu un problème à l’épaule en février, à cause de la chute à la Vuelta a España. Heureusement, c’est réglé. J’ai eu le temps de préparer le Giro, même si le temps passe vite.

- BC : Quelle est ton opinion sur le parcours du Giro 2011 ?

- Igor Anton : Sur le papier, pour les interviews que j’ai lues et par mon expérience du Giro, cette année, ce sera très dur. Je ne sais pas s’il faut dire qu’il est inhumain. De toute manière, il ne faut pas penser à autre chose qu’au début. Il peut y avoir une participation plus importante qu’au Tour et je vois un Giro très spectaculaire avec beaucoup d’ingrédients.

- BC : Tu n’as reconnu aucune étape. Tu ne crois pas que c’est un désavantage ?

- Igor Anton : C’est toujours mieux. Mais sur un parcours aussi dur et exigeant, il faudra surtout avoir les jambes. C’est vrai que le Giro se joue sur des pièges et des embuscades à certains moments. Ce n’est pas quelque chose qui m’inquiète, parce que mon objectif n’est pas de faire un bon général ni de faire quelque chose de grand comme monter sur le podium. Mon objectif primordial est d’arriver en bonnes conditions aux étapes de montagne, d’être présent et de gagner une étape. Pour moi, ce serait faire un pas dans ma carrière. Ce ne sera pas simple.

- BC : Avec quoi serais-tu content ?

- Igor Anton : Si je gagne une étape, même si je finis 60e au général. C’est un défi parce que je serais le premier coureur de l’équipe à le faire.

- BC : Et après le Giro, quoi ?

- Igor Anton : Après, courir le Tour, c’est très compliqué parce que c’est quasiment impossible de récupérer. Ca me semble être une folie. Pour la Vuelta, par contre, j’ai le temps suffisant, sans être excessif, parfait pour se reposer et préparer la Vuelta à 100%. En principe, je me reposerai pendant 7 ou 10 jours.

- BC : Tu as débuté sur le Giro en 2005. Quel souvenir as-tu de cette édition ?

- Igor Anton : (Soupir). C’était mon premier grand tour, et c’est mon meilleur souvenir en tant que coureur, en dehors des victoires. Ca a été une expérience très intense, comment j’ai souffert, j’ai vécu le cyclisme pur... J’ai beaucoup de souvenirs. Par exemple, les déplacement m’avait paru insupportables, et quand nous descendions les cols après les étapes, avec les routes pleines de tifosi. En plus de coureurs, nous étions spectateurs. Je m’en souviendrai toujours.

Traduit d’un article paru sur biciciclismo.com


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com