Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2011 > Interviews et infos diverses > Ruben Perez : "C’est encore dur, mais je vais en m’améliorant"

Ruben Perez : "C’est encore dur, mais je vais en m’améliorant"

vendredi 25 mars 2011

Interview au soir de sa deuxième échappée de la Volta a Catalunya qui lui a permis de reprendre le maillot de leader des sprints intermédiaire.


- El Pedal de Frodo (EPF) : Ruben, comment s’est passé l’échappée d’aujourd’hui ?

- Ruben Perez : Bien, en partie, parce que l’année n’a pas très bien démarré pour moi et maintenant il semble que je sois un peu mieux. En plus, je suis leader des sprints intermédiaires et il faut tenter de continuer, j’ai pris l’échappée et j’ai marqué des points, c’est ce qui est important. Le pire, c’est que j’ai fait 2 échappée dans cette Volta, et les 2 ont été des journées avec du vent de face, et c’est très facile de contrôler de l’arrière ainsi, et devant, on dépense trop d’énergie, mais bon...

- EPF : Il faut faire face, non ?

- Ruben Perez : Oui, il faire face, et en plus, on en profite pour rouler, on prend des forces et la forme vient. Au final, il faut le voir comme ça, comme un entrainement et si par dessus je remporte un prix comme celui des sprints intermédiaires, ce ne sera que mieux.

- EPF : A quoi fais-tu référence quand tu dis que la saison n’a pas trop bien démarré pour toi ?

- Ruben Perez : Bon, j’ai démarré en Australie et les sensations n’étaient pas très bonnes. Je n’y suis pas arrivé, même si j’avais un calendrier assez tranquille... A Murcia et en Andalousie, j’espérais sprinter, mais j’arrivais dans le final sans force et sans pouvoir tenter ma chance. Je ne vais pas dire que j’espérais gagner, mais au moins faire des places... mais dans cette Volta, je me suis senti mieux, je vois que c’est encore dur, mais je m’améliore et on va voir si ça continue.

- EPF : Australie, Andalousie, Murcia et Catalogne... Et après ?

- Ruben Perez : Bon, maintenant, on va faire un peu le calendrier espagnol. Je ne fais pas la Vuelta al Pais Vasco, mais je serai à Amorebieta et Estella (GP Indurain), après à la Vuelta a Castilla y León, Llodio, Rioja et Asturias. C’est un beau calendrier pour tenter de briller, j’espère sortir d’ici avec un bon état de forme et être bien.

- EPF : Et après, le Tour !

- Ruben Perez : Oui, après ça, je me reposerai et le point de mire sera le Tour de France. Je ferai la Bayern Rundfahrt, le Tour de Suisse et après, le Tour.

Traduit d’un article en espagnol paru sur elpedaldefrodo.com


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com