Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2011 > Courses et résultats > Euskaltel fuit le froid d’Euskadi

Euskaltel fuit le froid d’Euskadi

mardi 25 janvier 2011

L’équipe est en stage à Alicante jusqu’au 1e février, avant de se rendre à San Sebastian, où aura lieu la présentation officielle le 3 février prochain.


"On nous a dit qu’il allait faire beau, mais la température n’est pas très élevée pour le moment". Igor Gonzalez de Galdeano regarde le ciel d’Alicante qui, hier, en début de soirée était un peu couvert, et espère que son équipe, Euskaltel Euskadi, profitera de températures qui ne congèleront pas les coureurs à l’heure de sortir s’entrainer.

"En plus de la tranquillité, nous cherchons un endroit où nous pourrons faire des kilomètres dans les meilleures conditions possibles, et mieux que cette zone, il n’y a pas", explique-t-il. C’est pour cela qu’ils sont venus à l’Hôtel Bonalba, 4 étoiles, à Mutxamel, avec l’idée de donner un coup d’accélérateur à la préparation des 16 coureurs de l’équipe qui ne font pas partie de l’expédition australienne.

A Alicante, l’équipe se divisera en deux groupes de 8 coureurs, "qui s’entraineront en fonction du moment de la saison où ils doivent être au top. Dans le groupe qui ira le plus vite, on trouvera, entre autres, Samuel Sánchez, Romain Sicard, Koldo Fernández de Larrea et Egoi Martínez. Ce sont ceux qui vont courir Paris-Nice et le Tirreno-Adriatico". Samuel et Romain seront aussi à la Vuelta al Pais Vasco. "Le second groupe est celui qui courra le Giro d’Italia, avec Igor Anton, Mikel Nieve, Juanjo Oroz et Alan Pérez, entre notamment". Ce second groupe sera celui qui, ensuite, en septembre, courra la Vuelta a España, où aussi devrait être Samuel Sanchez.

Au total, Euskaltel Euskadi a déplacé 29 personnes à Alicante. En plus des 16 coureurs, sont présents 6 auxiliaires, 3 directeurs sportifs, un médecin et le chargé des relations presse, en plus de Miguel Madariaga et d’Igor Gonzalez de Galdeano.

"Nous voulons réaliser à peu près 800 km sur les 8 jours où nous serons ici, ce qui fait que chaque jour nous parcourrons autour de 120 km, soit à peu près 4 heures d’entrainement. Il y aura des journées plus dures que d’autres, comme celle de jeudi ou de lundi prochain. Nous irons dans des zones montagneuses pour forcer un peu", explique le manager général de l’équipe.

Au Challenge Mallorca, l’équipe sera représentée par 14 coureurs, et "Samuel Sanchez n’y sera pas. Là-bas, c’est Koldo Fernandez de Larrea qui devra assumer les responsabilités, avec Ivan Velasco et les autres coureurs qui reviennent d’Australie, qui sont ceux qui auront le meilleur état de forme". Euskaltel fuit le froid d’Euskadi, à la recherche d’un soleil qui devrait être au rendez-vous.

Après le stage, 2 jours à Donostia

La présentation d’Euskaltel Euskadi aura lieu au Teatro Principal de Donostia, le 3 février prochain, à 19h. L’équipe sera en Gipuzkoa dès le 1e dans l’après-midi, et Miguel Madariaga a prévu que le mercredi 2, "s’il n’y a pas de problème météorologique, nous fassions un entrainement long pour terminer à Arantzazu", qui est le lieu où avait été célébrée la présentation de la première équipe Euskadi, en 1994, l’embryon de ce qui est maintenant devenu l’équipe Euskaltel Euskadi. "C’est quelque chose que je veux réaliser depuis longtemps, mais pour diverses raisons, ça n’a pas été possible avant. Il n’y a pas de meilleure occasion qu’aujourd’hui pour réaliser ce rêve", affirme Miguel Madariaga.

Traduit de 2 articles en espagnols parus sur diariovasco.com et diariovasco.com


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com