Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Fan-club officiel de l’équipe Euskaltel-Euskadi

Partager...

Accueil du site > Les infos de l’équipe > Archives 2010 > Interviews et infos diverses > Samuel Sanchez : "Lutter pour le podium du Tour"

Samuel Sanchez : "Lutter pour le podium du Tour"

dimanche 12 décembre 2010

Samu a été très régulier cette année (victoires sur la Klasika Primavera et au Tour de Burgos et 4e au Tour de France). Il revient sur sa saison et évoque ses objectifs à venir …


- Cyclism’Actu (CA) : Pour commencer, quel est le meilleur souvenir que vous garderez de cette saison Samuel ?

- Samuel Sanchez : Ma saison en général m’a laissé très satisfait. J’ai été très régulier sur toutes les courses que j’ai courues et sur chacune d’elles j’ai été parmi les meilleurs. Cinq victoires, une belle place de quatrième au général du Tour, et j’ai, pour la première fois, remporté un tour d’une semaine (la Vuelta a Burgos, au mois d’Aout ndlr)... Ce fut donc une très bonne saison pour moi et le meilleur souvenir que j’en garderai sera ma grande régularité et ma compétitivité dans toutes les courses tout au long de la saison.

- CA : Ne pas être sur le podium du Tour ça a été pour vous une déception bien que vous finissiez à la quatrième place ?

- Samuel Sanchez : Je pense qu’il faut regarder cela avec plus de recul, ce Tour m’a permis de me renforcer mentalement et de gagner de l’expérience. Je sais maintenant que je peux me battre pour le podium et cela confirme mes attentes. Regardez mes résultats précédants sur cette course, en 2002 et 2003 j’avais été contraint à l’abandon, en 2008 j’ai réussi à finir sixième et cette année quatrième, j’ai donc encore franchi une marche supplémentaire. Mais il est vrai qu’après avoir passé plus de dix étapes sur le podium provisoire on est toujours déçu ne pas l’avoir au final. Mais ce que je tire de ce Tour est très positif tant pour le présent que pour l’avenir.

- CA : Le Tour sera-t-il encore votre objectif en 2011 ?

- Samuel Sanchez : L’objectif principal sera de lutter pour le podium du Tour de France en effet. Parvenir à remporter une étape dans cette course est aussi quelque chose qui me tient à coeur. Ces défis sont difficiles, je le sais, mais cela me motive chaque jour et pour chacune des courses auxquelles je participe.

- CA : Pensez-vous pouvoir un jour gagner le Tour ?

- Samuel Sanchez : C’est quelque chose qui est accessible à très peu de coureurs... Au cours des 20 dernières années, Indurain en a remportés cinq, Armstrong sept, Contador trois, a eux trois ils en comptabilisent 15... Gagner le Tour, c’est vraiment quelque chose de difficile, mais je suis encore très en forme et motivé pour continuer à améliorer mes performances dans cette course. Je me battrai jusqu’à mon dernier souffle.

- CA : Vous n’avez pris qu’une seule fois le départ du Giro, mais celui-ci pourrait vous convenir, pensez-vous vous concentrer sur celui-ci un jour ?

- Samuel Sanchez : Non, je laisse le Giro à Igor Antón et Mikel Nieve... Ces cyclistes sont arrivés à maturité et le Giro est une course pour les grands grimpeurs qu’ils sont, ils doivent continuer à progresser et à prendre des responsabilités, comme ils l’ont fait durant la Vuelta 2010.

- CA : Cela vous attire de gagner une étape sur le Tour ?

- Samuel Sanchez : Bien sûr, cela me trotte dans la tête depuis longtemps. Je ne suis pas passé loin cette saison avec mes deuxièmes places à l’Alpe d’Huez et à Morzine... Lors des étapes de montagne du Tour j’ai été parmi les meilleurs alors j’espère que j’aurais un jour la chance d’en gagner une.

- CA : En 2010 vous n’avez pas participé aux classiques ardennaises, qui sont des courses qui vous conviennent pourtant bien. Pensez-vous faire la même chose en 2011 ?

- Samuel Sanchez : Cette année, je n’ai pas couru les classiques ardennaises afin d’arriver sur le Tour le plus frais possible. Ce sont cependant trois classiques que j’aime, et dont je pense qu’elles sont historiques et très prestigieuses alors c’est toujours un grand honneur d’y participer. Mais je ne sais pas encore si j’y prendrais part en 2011.

- CA : Pensez-vous beaucoup aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, étant donné que vous êtes le champion olympique sortant ?

- Samuel Sanchez : C’est pour moi un honneur et un privilège d’être champion olympique, c’est le titre suprême auquel un athlète peut prétendre. Etre champion olympique c’est une responsabilité que l’on prend à chaque départ de course, je veux vivre à la hauteur des exigences de la médaille d’or. En 2012, je voudrai gagner bien sur. Cela sera très difficile, mais cet espoir est essentiel pour rester au "top".

- CA : Pouvez-vous imaginer porter un autre maillot que celui d’Euskaltel-Euskadi, où vous êtes depuis dix ans ?

- Samuel Sanchez : J’ai grandi chez Euskaltel Euskadi et je suis très lié à ce projet. J’y suis depuis 1997. Trois ans en tant qu’amateur dans la filiale Olarra-Orbea et depuis 2000 en tant que professionnel. Je ne sais pas encore où je vais terminer ma carrière, mais en "orange" je me sens très bien...

Article paru sur cyclismactu.net


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Site web réalisé par webmaster-peloton.com